Les fêtes de fin d'année n'empêchent pas une alimentation saine et équilibrée !
Les fêtes de fin d'année n'empêchent pas une alimentation saine et équilibrée ! ©Freepik

Les fêtes arrivent, et avec elles les grandes tablées… richement garnies. Si l’instant est convivial, il est susceptible de mettre à mal notre organisme. En attendant la valse des dindes, foie-gras et autres bûches, quelques conseils s’imposent pour aborder cette période de la meilleure la plus appropriée. Le point avec la nutritionniste-diététicienne lyonnaise Jade-Fontaine, invitée de l’émission Votre Santé du 13 décembre.

Et si, en cette période de fin d’année, vous preniez soin… de votre alimentation ? Abondance de victuailles et alcool sans modération: pendant les fêtes, les Français ont plutôt tendance à malmener leur foie. Et si le plaisir doit rester la dominante de nos repas de fêtes, l’objectif est d’éviter les excès en tous genre. Pas de privations, donc, portes ouvertes aux frustrations, mais une quête d’équilibre et de mesure dans les menus. Invitée de l’émission Votre Santé du mardi 13 décembre sur BFM TV Lyon, Jade Fontaine, nutritionniste-diététicienne à Lyon, divulgue ses conseils pour aborder au mieux les fêtes et bien gérer l’après…

Est-il nécessaire d’adopter une diététique spécifique avant les fêtes ?

Pascal Auclair (groupe Ma Santé) et la nutritionniste Jade Fontaine ©BFM

Oui et non: non car restriction et période de jeune ne servent strictement à rien, si ce n’est que de se frustrer davantage et de se jeter sur l’alimentation une fois les repas venus. Oui dans le sens où il faudrait manger équilibré tout le long de la semaine, et bien entendu éviter les fast-food et pizzas. La diététique est l’art de savoir rattraper ses écarts alimentaires, mais ce n’est pas créer de la frustration ou des restrictions et des périodes de jeûne. 

Quels sont les plats à éviter lors des fêtes? 

Je préfère expliquer qu’il faut consommer avec parcimonie. Sont concernés donc foie gras, feuilletés, plats en sauce, buche, mais surtout: l’alcool. Faîtes simplement attention aux quantités ingérées durant ces réveillons. À contrario, la volaille fait souvent partie des victuailles de ces repas: elle est bonne à la santé car c’est une viande blanche, tout comme les différents légumes qui l’accompagnent. 

Pouvez-vous nous donner un exemple de repas relativement sain ?

Un chapon avec des haricots verts et une purée de pomme de terre afin d’avoir un repas équilibré, c’est à dire composé de protéines, légumes et féculents. Privilégiez une buche glacée type sorbet en dessert. Enfin, consommez un verre d’alcool par plat maximum pour être « raisonnable ». 

Alimentation : que faire en cas d’excès ?

Un conseil pour éviter la gueule de bois ?

Le meilleur conseil : boire un verre d’eau entre chaque verre d’alcool.

Quels conseils pour ceux qui auraient fait quelques excès ?

Respectez votre satiété. Ne vous forcez pas à manger le lendemain matin par exemple si vous n’avez pas faim. Le lendemain, partez pour des plats légers, faciles à digérer, pourquoi pas sous forme liquide type soupe. Tisane et jus de citron dans l’eau pour la detox. On reste bien entendu sur une alimentation équilibrée et on évite surtout de faire de nouveaux excès. 

Quelles bonnes résolutions préconisez-vous pour 2023 en matière d’alimentation ?

L’activité physique va de pair avec l’alimentation pour le bien-être. Bougez et mangez équilibré afin de ne récolter que des bénéfices. Et j’insiste sur le fait de ne pas consommer trop d’alcool !

Retrouvez ici notre dossier : 10 conseils pour bien s’alimenter cet hiver !

À SAVOIR

Retrouvez le replay de l’émission Votre Santé du 13 décembre 2022 sur Ma Santé TV.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here