Apnée du sommeil – Air Liquide s’engage auprès des patients

1
168

Le syndrome de l’apnée du sommeil est une pathologie largement sous diagnostiquée et mal soignée. Acteur majeur de la santé, notamment dans les soins à domicile, Air Liquide s’engage pour favoriser la prise en charge et l’information des patients souffrants de l’apnée du sommeil.

 

Le syndrome d’apnées du sommeil (SAS) concerne 5 à 7 % de la population, soit près de 2 millions de Français.
Mais seuls 10 % sont diagnostiqués.
Cette pathologie se caractérise par une obstruction du pharynx bloquant le passage de l’air pendant environ 10 à 30 secondes, entraînant des micro-éveils fréquents (jusqu’à 100 dans une même nuit) et épuisants.
Conséquence : durant la journée, les personnes apnéiques souffrent d’une fatigue excessive avec entres autres, une tendance à s’endormir soudainement.

La pression positive continue : un traitement efficace contre l’apnée du sommeil

Actuellement, le traitement de référence du SAS est la pression positive continue (PPC). De l’air est insufflé au patient par l’intermédiaire d’un masque. Cette « attelle pneumatique » permet de maintenir ouvertes les voies respiratoires du patient et d’oxygéner correctement le sang. Le sommeil est alors réparateur.
En France, près de 250 000 patients souffrant de l’apnée du sommeil sont appareillés par PPC. Au premier semestre 2009, Air Liquide a lancé en France un programme innovant, VitalPPC, d’accompagnement personnalisé des patients apnéiques.

Air Liquide organise le 20 mai à la Cité / Centre des Congrès de Lyon, une conférence grand public sur le thème de la santé. A cette occasion, Jean-Claude Roussel, président de la Fédération Française des Associations et Amicales de malades Insuffisants ou handicapés Respiratoires (FFAAIR) témoignera de l’importance de la prise en charge des patients apnéiques.

Chargement des commentaires facebook ...

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here