Lutte contre le cancer : « L’argent public ne suffit pas »

0
178

Le Centre Léon Bérard organise samedi 22 novembre la première Marche des Lumières lyonnaises, en nocturne. L’objectif ? Sensibiliser le public à l’importance du don dans la lutte contre le cancer et récolter des fonds au profit des programmes de recherche du pôle cancérologique lyonnais, comme l’explique Elise Tabet, responsable de la collecte de fonds au CLB.

Pourquoi le Centre Léon Bérard, un an après l’Institut Curie à Paris, a-t-il créé sa propre Marche des Lumières ?

Le Centre Léon Bérard est surtout connu du grand public pour ses activités de soins, avec 29000 patients pris en charge en 2013, dont 9000 nouveaux cas de tumeurs. Mais notre mission de recherche est également primordiale : nous avons plus de 450 personnes qui travaillent sur ces programmes sur le site du CLB.

Et le don est essentiel pour financer ces programmes ?

Le financement de la recherche est complexe. L’argent public ne suffisant pas, on se tourne vers l’argent privé, par le biais du mécénat d’entreprise mais aussi des dons de particuliers. Nous recevons ainsi des dons de plus de 10 000 personnes chaque année, ce qui est loin d’être neutre. En 2013, sur un budget recherche de 27 millions d’€, 9 millions ont été financés en fonds propres, dont 1,9 million de dons.

Quels sont vos objectifs de collecte et d’utilisation des dons ?

Les dons seront directement utilisés pour financer des bourses de jeunes chercheurs. Nous nous étions fixés de faire aussi bien que Paris l’an dernier, soit 80 000€, et nous devrions atteindre les 130 à 140 000€ ! Ce n’est qu’une première étape, car nous espérons bien, d’ici 3 ans, aller jusqu’à 3 à 400 000€ de fonds collectés.
Départ de la marche samedi 22 novembre 2014 à 19h, place des Terreaux à Lyon (rassemblement à partir de 18h).
Parcours : berges du Rhône jusqu’à Guillotière, place Bellecour, Vieux Lyon et retour place des Terreaux.

La recherche au Centre Léon Bérard
Les dons collectés à l’occasion de la Marche des Lumières lyonnaise seront intégralement injectés dans les programmes de recherche sur le cancer du Centre Léon Bérard. Spécialisé en cancérologie, le centre assure une triple mission : les soins (plus de 25000 personnes suivies chaque année), l’enseignement et, donc, la recherche. A la pointe dans ce domaine, le CLB appuie ses activités autour de deux structures, le Centre de recherche en cancérologie de Lyon (CRCL), dirigé par le professeur Alain Puisieux, et le Pôle des sciences cliniques coordonné par le professeur Jean-Yves Blay et le directeur de recherche Patrick Mehlen.

 

Chargement des commentaires facebook ...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here