drive deconfinement-auvergne-rhone-alpes-vire masques dentistes lyon
L'équipe du "drive" de Lyon a délivré des masques aux chirurgiens-dentistes ©DR

A la veille de la réouverture des cabinets, l’URPS Chirurgiens-Dentistes Auvergne-Rhône-Alpes a organisé ce dimanche 10 mai un « drive » pour la profession. Objectif : fournir, sans descendre de  voiture, des masques FFP2 et autres équipements à tous les praticiens afin d’accueillir leurs patients dans des conditions optimum de sécurité.

 

drive masques lyon
Prise de température à distance pour les dentistes à Lyon ©DR

La région Auvergne-Rhône-Alpes étant classée en zone verte, tous les chirurgiens-dentistes pourront rouvrir normalement leurs portes à compter de ce lundi 11 mai, date officielle du déconfinement. Dans la perspective de cette reprise d’activité, l’URPS Chirurgiens-Dentistes Auvergne-Rhône-Alpes a pris l’initiative d’organiser un « drive », ce dimanche, à Lyon et à Clermont-Ferrand.

Lyon, entre 300 et 400 chirurgiens-dentistes se sont déplacés sur la place d’Arsonval pour récupérer les précieux équipements. Ils étaient aussi très nombreux à avoir effectué le déplacement dans le centre de Clermont-Ferrand.

 

A Lyon et Clermont, des masques distribués aux dentistes

« Notre priorité, c’est de s’assurer que tous les chirurgiens-dentistes de la région pourront accueillir leurs patients dans des conditions optimales de sécurité », explique le Docteur Eric Lenfant, président de l’URPS Chirurgiens-Dentistes ARA.

Concrètement, chaque praticien qui s’était inscrit en amont a pu retirer sur les sites du « drive » une dotation de 20 masques FFP2, ainsi qu’une visière, des surblouses ou des combinaisons. Par la suite, d’autres masques FFP2 seront proposés par l’URPS aux chirurgiens-dentistes mais cette fois-ci à prix coutant.

 

Des masques FFP2 pour protéger les dentistes et leurs patients

drive dentistes lyon
A Lyon, près de 400 dentistes ont profité du “drive” de masques ©DR

Cette initiative de l’URPS Chirurgiens-Dentistes vient en complément de la dotation d’Etat qui prévoit le retrait en pharmacie de 24 masques FFP2 par praticien par semaine.

Par ailleurs, l’URPS CD Auvergne-Rhône-Alpes et l’Ordre ont négocié avec Laurent Wauquiez, président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, une dotation spécifique de 30 masques FFP2 et de 30 masques chirurgicaux délivrés via les Conseils Départementaux de l’Ordre des Chirurgiens-Dentistes.

La Région, comme pour les pharmaciens, s’est également engagée à verser pour chaque cabinet une aide d’un montant maximum de 500 €, afin d’équiper les zones d’accueil de protections de type plexiglass (hygiaphone).

 

Un protocole de décontamination très strict

« Tous ces dispositifs nous permettent d’aborder sereinement la reprise de notre activité, d’autant que chaque praticien a reçu des recommandations précises en matière de protection de la patientèle comme des personnels soignants », insiste le Docteur Eric Lenfant.

En l’occurrence, chaque cabinet devra s’astreindre à un protocole de décontamination très strict, tant dans les salles de soins qu’à l’accueil.

 

A SAVOIR

En raison de la pandémie au Covid-19, le Conseil National de l’Ordre (CNO) des Chirurgiens-Dentistes avait décidé la fermeture au public de tous les cabinets dentaires à compter du 23 mars. Depuis cette date, seules les urgences dentaires réelles et sérieuses (douleurs dentaires, abcès, traumatisme, hémorragie…) étaient prises en charge via une régulation départementale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here