visite centre covid lyon gerland
Jean-Yves Grall en visite avec le préfet dans le centre de vaccination de Lyon-Gerland ©P.Auclair

La rupture d’approvisionnement du vaccin Pfizer va obliger l’Agence Régionale de Santé Auvergne-Rhône-Alpes à bloquer provisoirement la prise de rendez-vous pour la vaccination Covid. Dans ce contexte, le docteur Jean-Yves Grall, directeur général de l’ARS AURA, insiste sur l’importance de ne gaspiller aucune dose.

 

La vaccination Covid en Auvergne-Rhône-Alpes semble enfin monter en régime. Combien de personnes ont été déjà vaccinées dans la région ?

Il y a eu environ 51 000 personnes vaccinées en Auvergne-Rhône-Alpes depuis le 4 janvier, après quelques vaccinations symboliques durant les fêtes. Nous avons trouvé notre rythme de croisière dans cette campagne.

 

Combien avez-vous de doses à disposition dans la région ?

Jean Yves Grall ARS Lyon
Le docteur Jean-Yves Grall, directeur général de l’ARS AURA ©BFM

Environ 200 000 doses du vaccin Pfizer vont être progressivement distribuées dans les Ehpad. Par ailleurs, nous avons pu récupérer environ 135 000 doses qui sont stockées à -80 degrés avant d’être diffusés dans les centres de vaccination, dont 20 000 pour le seul département du Rhône. La semaine prochaine, ce département du Rhône bénéficiera d’un flux continue de 10 000 doses supplémentaires, dont une grande partie pour le centre de vaccination de Lyon-Gerland.

 

Vaccination en Auvergne-Rhône-Alpes, un démarrage poussif

Malgré tout, la région Auvergne-Rhône-Alpes semble en retard par rapport à d’autres régions…

Effectivement, Auvergne-Rhône-Alpes se situe dans la moyenne basse en termes de vaccinations par rapport au nombre d’habitants. En fait, on paie le faible nombre de vaccinations durant les quinze premières jours de campagne. Désormais, on rattrape notre retard puisqu’on est juste derrière l’Ile-de-France en nombre de vaccinations/jour, soit près de 8 000 vaccinations/jour.

 

 

Plus de 110 000 personnes vaccinées en Auvergne-Rhône-Alpes fin janvier

Quand va arriver le vaccin Moderna en Auvergne-Rhône-Alpes ?

On a reçu une première dotation de 5 000 doses pour le département de l’Allier. On devrait recevoir une autre dotation avant la fin du mois. Elle sera réservée à deux départements, dont toujours l’Allier pour la deuxième injection. Malheureusement, nous ne disposons pas de vaccins plus faciles à manipuler, notamment en termes de conditionnement.

On espère que le vaccin AstraZeneca obtiendra bientôt son autorisation de mise sur le marché. Il faut donc s’attendre à une campagne de vaccination de longue haleine. Au moins jusqu’à la fin du printemps. Sans doute sur le début de l’été aussi. Voilà pourquoi cette campagne doit se faire dans l’ordre, la méthode, en fonction du nombre de vaccins disponibles, du nombre de candidats à la vaccination et des personnes éligibles.

 

Combien de personnes seront vaccinées en Auvergne-Rhône-Alpes à la fin du mois ?

On devrait tenir les objectifs fixés par le gouvernement, à savoir plus d’un million de personnes vaccinées fin janvier au niveau national. Et, entre 110 000 et 120 000 au niveau de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

 

Priorité, ne gaspiller aucune dose de vaccin

La pénurie temporaire de vaccins Pfizer va-t-elle pas ralentir le rythme des vaccinations en Auvergne-Rhône-Alpes ?

Tous les rendez-vous pris jusqu’à présent seront honorés sur la première et la deuxième dose. En revanche, compte tenu du manque de visibilité, on a stoppé la prise de rendez-vous à plus longue échéance. On veut éviter à tout prix qu’une personne se présente à son rendez-vous et ne puisse pas se faire vacciner.

Certes, il reste peut-être quelques créneaux dans certains centres de vaccination au moins jusqu’au 14 février. Mais, par sécurité, on va prendre les coordonnées des personnes qui nous appelle désormais pour se faire vacciner. C’est nous qui les rappelleront pour leur donner un rendez-vous. Cette solution nous permettra aussi de pouvoir appeler plus tôt certaines personnes s’il y a des désistements ou des personnes inscrites mais non éligibles. La priorité étant, bien sûr, de ne gaspiller aucune dose. Bref, il faut rassurer la population. Tout le monde pourra se faire vacciner. C’est juste une question de temps…

 

Existe-t-il aujourd’hui des zones de pénurie de vaccins sur Auvergne-Rhône-Alpes ?

Non, malgré l’engouement pour la vaccination, il n’y a aucune pénurie. Ni aujourd’hui, ni plus tard d’ailleurs, car il y a adéquation entre le nombre de rendez-vous pris et le nombre de doses.

 

Quel est le rythme de vaccination actuellement en Auvergne-Rhône-Alpes ?

Environ 8 000 par jour sur 83 centres ouverts en fin de semaine. Dont 4 réservés aux professionnels de santé.

 

Ce rythme va-t-il évolué ?

Bien sûr. On pourra vacciner beaucoup plus dès que les doses arriveront. A ce jour, à peine 0,6% de la population régionale est vaccinée. C’est évidemment insuffisant. Il va falloir monter en puissance. Mais n’oubliez pas que la campagne n’a vraiment commencé que depuis deux semaines…

 

A SAVOIR

La vaccination est notamment accessible aux personnels soignants et aux aides à domicile de plus de 50 ans, ainsi qu’aux résidents en Ehpad et en USLD. Mais depuis ce lundi, les personnes de plus de 75 ans et certaines populations à haut risque peuvent aussi demander un rendez-vous de vaccination. Pour cela, elles disposent d’un numéro de téléphone unique (04 72 11 51 40) et d’un site pour obtenir un créneau horaire dans le centre de vaccination le plus proche.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here