anosmie-coronavirus-covid-19
La perte du goût de l'odorat sont souvent des symptômes d'une infection du Covid-19 ©CCO

La perte du goût (agueusie) et de l’odorat (anosmie) sont des signes fréquents d’une infection au Covid-19. Au même titre que la toux, la fièvre ou encore les maux de tête. A Lyon, une étude de grande ampleur a été lancée pour tenter de percer ce mystère. Zoom sur ces symptômes atypiques avec le Dr Bensafi, directeur de recherche au CNRS de Lyon.

L’anosmie (perte de l’odorat) et l’agueusie (perte du goût) semblent être des signes courants du Covid-19. Il est toutefois difficile de quantifier le nombre de personnes qui en souffrent. Les études menées à ce sujet dans le monde relatent des chiffres d’une grande disparité. La Chine par exemple, dénombre 5% des cas de pertes d’odorat chez les patients infectés par le coronavirus tandis qu’en Europe, ce chiffre atteindrait plutôt les 80%.

Le Dr Moustafa Bensafi, directeur de recherche au Centre national de la recherche scientifique (CNRS) et spécialiste en neurosciences et en olfaction au Centre de recherche en neurosciences de Lyon (CNRS, INSERM, et Université Lyon 1), fait le point sur ces symptômes.

 

Pourquoi le coronavirus rend-il anosmique et agueusique ?
pert de l'odorat covid-19
Le mécanisme de l’odorat ©DR

Pour le moment, nous n’avons aucune certitude. Il semblerait que le coronavirus puisse atteindre les cavités nasales et se fixer sur des cellules de l’épithélium olfactif qui assurent un bon fonctionnement des neurones olfactifs.

Le virus pourrait ainsi les détériorer et causer la perte de l’odorat.

De la même façon, il pourrait s’attaquer aux cellules des fonctions gustatives au niveau de la langue. On constate qu’environ 80% des patients anosmiques du Covid-19 déclarent souffrir également de perte gustative.

 

Anosmie et agueusie du Covid-19 : les femmes les plus touchées ?

Qui est concerné par ces symptômes ?

Les femmes seraient sensiblement plus touchées que les hommes, même si ces différences restent minimes. Par ailleurs, il semble que les personnes qui déclarent de l’anosmie ou de l’agueusie dans le cadre du Covid-19 soient plus jeunes que celles qui ne déclarent pas ces pertes. Toutefois, les études montrent que la durée de ces symptômes est plus longue pour les malades au-delà de 40 ans, soit 11 jours contre 6 pour les patients de moins de 40 ans.

Comment se manifestent-ils ?

Dans la majorité des cas, la perte d’odorat, comme celle du goût, est assez soudaine. Elle survient de façon brutale et non progressive, ce qui peut potentiellement altérer la qualité de vie des malades. La manifestation soudaine de ces symptômes dans un tel contexte de pandémie peut être considérée comme le signal d’une infection au coronavirus et donc d’une nécessaire prise en charge.

Ninon, une habitante du Rhône, témoigne :

« Je suis allée à un concert le jeudi 12 mars et je pense y avoir contracté le Covid. Le lundi suivant, l’anosmie s’est déclarée. Au début, j’ai suspecté une allergie, mais j’ai tout de même trouvé cela étrange puisque je n’étais pas enrhumée et n’avais pas le nez qui coulait. C’était très particulier, c’est la première fois que ça m’arrivait.

Peu après, j’ai aussi commencé à perdre le goût… Quand je cuisinais et que je mangeais, je ne ressentais rien. j’ au bout de cinq ou six jours avant de me rendre compte que ça pourrait être un symptôme du Covid-19 car je n’avais pas encore entendu parlé de ce symptôme. De plus, je n’avais aucun autre signe de la maladie : pas de fièvre, ni de toux, ni de maux de gorge ou autre.

L’anosmie et l’agueusie sont les uniques symptômes que j’ai eu. Ils ont duré deux semaines et au bout de la troisième, c’est revenu tout seul, au fur et à mesure. J’ai perdu le goût et l’odorat très brusquement mais c’est revenu de façon progressive. »

 

La perte de l’odorat et du goût liés au Covid-19 peut-elle devenir irréversible ? 

Il est trop tôt pour se prononcer. On constate simplement que la majorité des cas déclarés, semble récupérer leurs sens. Mais il n’existe pas encore d’études ou d’observations pouvant attester de chiffres ou de résultats. Pour le moment, nous ne pouvons pas non plus savoir si ceux qui déclarent retrouver l’odorat ou le goût ne voient pas leurs sens diminués. Il est donc impossible à l’heure actuelle de répondre à cette question.

 

Contrôler l’évolution de son odorat

Comment détecter l’anosmie liée au Covid-19 ? 

On peut pratiquer des tests olfactifs pour détecter une éventuelle différence dans nos fonctions olfactives. Dans le cadre d’un consortium international, nous avons participé à la mise en place d’une plateforme permettant de vérifier son odorat à travers des épreuves guidées avec des produits que l’on trouve chez soi. Tester ses fonctions olfactives peut ainsi permettre de détecter une évolution suspecte de son odorat.

 

A SAVOIR

Une enquête nationale sur l’anosmie et son impact dans les vies des patients est coordonnée par le Dr Camille Ferdenzi et Dr Moustafa Bensafi au Centre de recherches en neurosciences de Lyon. Objectif : étudier les interactions entre les troubles de l’odorat et du goût liés au Covid-19 et la qualité de vie des personnes touchées. Un questionnaire réalisable en 5 à 10 minutes, permettra, à terme, d’améliorer la prise en charge des patients. La plateforme se veut également être une source d’informations et d’explications sur l’anosmie et l’agueusie. Pour en savoir plus, rendez-vous à l’adresse suivante : project.crnl.fr/odorat-info/ .

5 Commentaires

  1. Bonjour,

    J’ai perdu le goût et l’odorat il y a maintenant presque deux mois et je ne perçois pratiquement aucune amélioration. Il m’arrive de perdre ces sens lors de rhums mais pas sur une durée aussi longue. Je n’ai pas eu d’autres symptômes mais je suis quasi-certain d’avoir contracté le covid (pas d’écoulement nasal et perte soudaine).

    Que me conseillez-vous ?

    Merci

  2. Bonjour,

    j’ai perdu le gout et l’odorat depuis le 16 mars 2020/positif au covid-19.
    non retrouvé à ce jour !
    j’ai 41 ans et je m’inquiète !

  3. j’ai eu le Covid 19 et j’ai perdu le gout et l’odorat il y’a plus d’un mois et je n’ai toujours pas retrouvé l’odorat
    je m’inquiète grave
    merci

  4. Moi ça fais 6 jours. J’ai toujours de la toux, j’ai plus de goût ni d’odorat et sensation d’étouffement. Je prends le traitement du docteur RAOULT depuis 3 jours et je vois aucune évolution. Je comprends pas trop se qui m’arrive. Dans la salle d’attente de l’IHU une personne m’a dis que son ex femme a récupéré l’odorat au bout d’un mois et demie. J’ai été contaminé 2 fois par le COVID-19 et je vois bien que le virus est devenu 10 fois plus fort que lui de janvier 2020. Car j’avais eu que la toux lors de ma première contamination et rien d’autres. Le conseil que je peux donner au personnes c’est d’éviter les sorties au maximum car j’ai beaucoup de regrets.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here