hôpital croix-rousse covid P.Auclair
L'hôpital de la Croix-Rousse, à Lyon, de nouveau sous tension en raison du Covid-19 ©P.Auclair

Tous les signaux virent au rouge dans le Rhône. Taux de positivité et nombre de clusters en hausse. Augmentation des hospitalisations et des patients en réanimation. L’épidémie de coronavirus accélère de nouveau à Lyon, à Villeurbanne et dans tout le département. Un constat alarmant confirmé par les chiffres dévoilés ce lundi lors de la conférence de presse du préfet du Rhône.

Lors du point presse organisé ce lundi 21 septembre à la préfecture du Rhône, de nouvelles mesures ont été annoncées. Objectif ? D’une part, limiter la propagation du virus pour protéger les plus fragiles et éviter une nouvelle tension du système de santé. D’autre part, éviter à tout prix un reconfinement dont les conséquences seraient lourdes pour les tissus économique, culturel et social.

 

Coronavirus : des chiffres qui inquiètent les autorités

Face à ce double défi, le préfet du Rhône, Pascal Mailhos, a développé sa stratégie en huit points. Huit séries de mesures qui concernent le port du masque, les rassemblements de personnes, les établissements recevant du public, la protection des personnes âgées, la consommation et la vente d’alcool, la vie sociale et culturelle, le “testing” et le “tracing”, ainsi que la possibilité de réactiver rapidement le Plan Blanc dans les hôpitaux pour anticiper une éventuelle saturation.

Cette offensive tous azimuts sur le front du Covid ne doit rien au hasard. Elle a été murement réfléchie en fonction des dernières données recueillies par Santé Publique France. Il est vrai que les chiffres sont inquiétants si l’on en juge par les éléments fournis par l’Agence Régionale de Santé.

 

Taux de positivité et d’incidence en forte hausse

Selon le docteur Jean-Yves Grall, directeur général de l’ARS, le taux d’incidence du coronavirus a augmenté de manière “rapide et brutale” depuis trois semaines. Durant ce laps de temps, ce ratio a été multiplié par deux dans la population du Rhône. Il atteint 182 cas/100 000 habitants sur le département, contre seulement 8 cas/100 000 début juillet !

Par ailleurs, ce taux d’incidence est encore plus élevé à Lyon (213 cas/100 000) et à Villeurbanne (242 cas/100 00), deux villes où la cote d’alerte (50/100 000) est dépassée depuis longtemps. Avec, à la clé, l’obligation de porter le masque en permanence dans l’espace public.

 

Dans le Rhône, de plus en plus d’hospitalisations pour coronavirus

On observe depuis trois semaines un vieillissement des cas positifs“, s’inquiète encore le docteur Grall. De fait, la moyenne d’âge repart à la hausse parmi les personnes contaminées. Conséquence, un nouveau point de tension dans les services de soins et une augmentation significative des hospitalisations et des patients en réanimation.

Des chiffres ? En Auvergne-Rhône-Alpes, on dénombre plus de 700 patients hospitalisés dont 111 en réanimation. Sur le seul département du Rhône, ce sont 237 personnes qui sont actuellement hospitalisées dont 54 en réanimation. “Sur ce département, 25% des lits de réanimation sont actuellement occupés par des patients Covid“, précise le directeur général de l’Agence Régionale de Santé. De quoi justifier, sans doute, une réactivation prochaine du Plan Blanc à la demande des Hospices Civils de Lyon.

 

Un énorme cluster dans une grande école de la région de Lyon

Autre constat alarmant, on dénombre actuellement une trentaine de nouveaux clusters sur le département du Rhône. Avant, la plupart étaient liés à des événements festifs ou familiaux. Aujourd’hui, ils sont de plus en plus souvent enregistrés dans les établissements d’enseignement supérieur ou dans les Ehpad.

Ainsi, dans un établissement d’enseignement supérieur situé au Nord de Lyon, 520 cas contacts à risques ont été testés sur un total de 1 500 élèves. 20% de ces tests de dépistage se sont révélés positifs !

 

A SAVOIR

Les nouvelles mesures annoncées par le préfet du Rhône entreront en vigueur dans toutes les communes du département demain mardi, à 6 heures du matin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here