lyon coronavirus berges du rhone 12e jour
Lyon sous le soleil, une ville fantôme en pleine épidémie de coronavirus ©P.Auclair

L’épidémie de coronavirus met les hôpitaux de Lyon et de la région Auvergne-Rhône-Alpes sous haute tension. Alors que dehors, un soleil aux rayons provocants attise les tentations, médecins et infirmiers se battent à l’ombre pour sauver des vies. Les dernières informations en direct de Lyon et d’Auvergne-Rhône-Alpes.

Le soleil brille sur Lyon et en Auvergne-Rhône-Alpes. Un joli soleil de mars. Insuffisant pour réchauffer nos cœurs de confinés. Malgré ces rayons printaniers, aucune lueur d’espoir ne semble éclairer notre avenir sur le front de la guerre menée contre le coronavirus.

Dans l’ombre, des milliers de médecins, infirmiers et autres personnels soignants se battent au quotidien pour sauver des vies. Reclus dans leur appartement, parents, enfants et personnes isolées luttent contre le désœuvrement et les méfaits de la sédentarité. Certains écoutent en boucle les nouvelles toujours plus alarmantes en provenance d’Italie, d’Espagne, des Etats-Unis… Bref, de la terre entière. D’autres passent leurs nerfs sur internet, alimentant les réseaux sociaux de commentaires à la pertinence discutable.

Parmi les mots-clés en vogue, “chloroquine” et “professeur Raoult”. Chacun a un avis sur la question. Malheureusement, aucun n’a la réponse. Ni les internautes. Ni les scientifiques. Et encore moins nos gouvernants qui semblent naviguer à vue dans cet océan d’incertitudes.

La lumière viendra peut-être de l’essai clinique Discovery lancé dans plusieurs établissements hospitaliers. Parmi les sites français retenus, le CHU de Saint-Etienne (voir ci-dessous). En attendant les premiers résultats, une seule solution: RESTEZ CHEZ VOUS !

Les dernières informations de l’épidémie de coronavirus sur Lyon et la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

 

Face au coronavirus, la Région veut protéger les pharmaciens

coronavirus pharmacie lyon
Les pharmacies sont aussi en première ligne ©P.A.

En première ligne au même titre que les autres professionnels de santé, les pharmacies font l’objet de l’attention de la Région Auvergne-Rhône-Alpes. La collectivité territoriale présidée par Laurent Wauquiez s’est engagée à verser 500 euros par officine pour équiper chaque comptoir d’une vitre de plexiglass. Ce dispositif visant à protéger les pharmaciens sera accessible dès lundi 30 mars via une page dédiée sur le site de la Région.

Cette semaine, le Conseil Régional d’Auvergne-Rhône-Alpes avait déjà annoncé une série de mesures. La Région a notamment voté un plan d’urgence de 600 millions d’euros pour l’économie. Priorité au soutien des entrepreneurs, artisans, agriculteurs, professions libérales qui subissent les conséquences de la crise sanitaire. Un numéro vert (08 05 38 38 69) est ouvert du lundi au vendredi, de 8 heures à 18 heures, pour informer et orienter les chefs d’entreprise.

La Métropole de Lyon à l’écoute des femmes battues

Dégâts collatéraux du confinement forcé lié au coronavirus, les cas de violence familiale se multiplient dans la Métropole de Lyon comme dans tout Auvergne-Rhône-Alpes. “Le confinement peut être difficile à vivre dans certains foyers. D’après les chiffres du ministère de l’Intérieur, les violences conjugales ont augmenté ces derniers jours. En effet, ce confinement peut accentuer les tensions, les conflits, voire les violences à l’intérieur des couples et des familles“, note la Métropole de Lyon.

Face à ces dérives, la collectivité vient de mettre en ligne sur son site une page dédiée aux violences familiales Et notamment aux violences faites aux femmes. Cette page précise tous les numéros de téléphone à la disposition des victimes.

Par ailleurs, la Métropole s’est engagée à verser 100 000 euros en faveur de La Croix-Rouge et du Secours Populaire pour aider les publics en difficultés.

 

Une carte interactive pour savoir où faire vos courses à Lyon

carte "ca reste ouvert"
La carte interactive “Ça reste ouvert” ©DR

Pas facile de savoir quels sont les magasins encore ouverts en cette période de confinement au coronavirus. Pour guider les habitants de la Métropole de Lyon, un site collaboratif vient de mettre en ligne une carte interactive. Son but ? Identifier tous les commerces qui n’ont pas fermé leurs portes.

Cette carte interactive baptisée “Ça reste ouvert” indique d’un point vert tous les commerces en activité Alimentation générale, bureaux de poste, pharmacies, boulangeries, banques & assurances, stations-services… Une initiative originale lancée par une équipe de bénévoles professionnels de la cartographie numérique. Solidaire et futé !

Le CHU de Saint-Etienne va participer l’essai clinique Discovery

Depuis quelques jours, le CHU de Saint-Etienne a été intégré aux centres hospitaliers français retenus pour participer à l’essai Discovery. Une initiative à l’échelle européenne lancée par l’infectiologue lyonnaise Florence Ader.

Déjà engagée au CHU de Lyon, cette étude de grande ampleur est menée dans 7 pays européens. Sous l’égide de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), elle vise à tester l’efficacité de quatre traitements distincts. Ces traitements sont administrés à des patients souffrant de difficultés respiratoires sévères. L’un des médicaments testé n’est autre que la très controversée chloroquine du Professeur Raoult !

Les premiers résultats d’efficacité sont attendus 15 jours après l’inclusion des premiers patients. A ce stade, il sera possible d’abandonner les traitements qui s’avéreraient les moins efficaces, pour les remplacer par d’autres molécules. A suivre…

 

84 établissements hospitaliers mobilisés en Auvergne-Rhône-Alpes

Selon le dernier bilan publié ce soir par l’Agence Régionale de Santé, 84 établissements hospitaliers (publics ou privés) d’Auvergne-Rhône-Alpes ont pris en charge des patients atteints de Covid-19 depuis le début de l’épidémie. Malheureusement, cette mobilisation générale n’empêche pas le bilan de s’alourdir.

 

Près de 200 morts dans la région AuRA

Ce soir, l’ARS AuRA déplore 196 décès en milieu hospitalier, soit 30 décès de plus que la veille. Ce chiffre ne tient malheureusement pas compte des nombreuses victimes de l’épidémie de coronavirus dans les Ehpad et maisons de retraites. Or, de nouveaux “clusters” apparaissent chaque jour avec, à la clé, leur cohortes de décès parmi les personnes les plus fragiles.

Au total, 1 943 patients contaminés par le Covid-19 sont actuellement hospitalisés en Auvergne-Rhône-Alpes. 22,7% font l’objet de soins intensifs dans les services de réanimation. Parmi les départements les plus impacts, le Rhône (871 cas), la Loire (332 cas) et la Haute-Savoie (188 cas).

 

Des patients de Bourgogne-Franche-Comté transférés dans la région 

Coronavirus transfert patients
Un transfert de patient atteint de coronavirus

L’information principale de ce samedi concerne le transfert de 40 patients hospitalisés en Bourgogne-Franche-Comté vers 3 départements de la région d’Auvergne-Rhône-Alpes : le Puy-de-Dôme, l’Allier et l’Isère. Ce transfert s’effectuera sur 3 à 4 jours. Treize patients ont déjà été reçus dans les hôpitaux de Clermont-Ferrand et de l’Allier.
Les patients viennent des établissements hospitalier des départements du Doubs, du Territoire de Belfort, de Haute-Saône, de Côte-d’Or et de Saône-et-Loire.
Leur prise en charge se répartit sur plusieurs établissements d’Auvergne-Rhône- Alpes :

  • 21 personnes au CHU de Clermont-Ferrand
  • 9 patients dans 3 établissements de l’Allier : CH de Montluçon, CH de Vichy et CH de Moulins.
  • 10 au CHU de Grenoble

Coronavirus, les chiffres s’emballent 

Par ailleurs, au niveau national, on dénombre 2314 décès dont plus de 300 en l’espace de 24 heures. Le Grand Est et l’Ile-de-France demeurent les zones les plus exposées à la contagion.

Enfin, dans le monde, près d’un tiers de la population planétaire est désormais soumise à des mesures de confinement. En Europe, continent le plus touché par la pandémie, le coronavirus a fait plus de 20 000 victimes dont 9 134 en Italie et 5 690 en Espagne. Tous les regards se tournent désormais vers les Etats-Unis où les chiffres s’emballent avec plus de 100 000 Américains contaminés. La possible mise en quarantaine de l’état de New York a finalement été écartée cette nuit par Donald Trump.

 

A SAVOIR

Le confinement est officiellement prolongé d’au moins quinze jours, soit jusqu’au 15 avril. Durant cette période, les déplacements doivent être réduits au minimum. Dans tous les cas, si vous devez sortir pour faire vos courses, promener votre chien ou juste prendre l’air, n’oubliez pas de vous munir de votre attestation dérogatoire datée et signée. Cette attestation doit impérativement stipuler votre heure de sortie du domicile. Une tolérance d’une heure et à moins d’un kilomètre de votre lieu de résidence vous évitera de payer les 135 euros d’amende.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here