lyon-coronavirus-berges-rhone-fermées
Rappel : à Lyon, les berges du Rhône et les rives de Saône sont désormais fermées en raison du coronavirus ©P.Auclair

Le cap du 10e jour de confinement lié à l’épidémie de coronavirus est atteint à Lyon et en Auvergne-Rhône-Alpes. La liste des victimes s’alourdit et les hôpitaux appréhendent le prochain week-end, synonyme de pic épidémique. Les dernières informations en direct de Lyon et de toute la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Le soleil est revenu sur Lyon et la région Auvergne-Rhône-Alpes. Pourtant, le coronavirus rode, insidieux, et les rues sont toujours aussi désertes. Quelques coureurs à pied continuent de suer sans et eau pour expurger leur frustration de rester enfermés. D’autres oublient les affres du confinement en sortant leur chien ou en effectuant le tour du pâté de maison.

Partout, les mêmes scènes. Partout, ce silence pesant qui semble envelopper les métropoles d’une chape de plomb. Des villes comme figées dont une vidéo magnifique a su percevoir la beauté.. vue du ciel. 

 

Le coronavirus a fait 133 morts en Auvergne-Rhône-Alpes 

Plus bas, les dernières nouvelles en provenance du front ne sont “guerre” réjouissantes. Malgré les mesures de confinement, l’épidémie de coronavirus poursuit son avancée. En France, le virus Covid-19 a fait 365 morts en 24 heures. Soit 1 696 décès en France depuis le début de l’épidémie. 13 904 personnes sont hospitalisées, dont 3 375 dans un état grave.
Dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, le dernier bilan de l’Agence Régionale de Santé publié ce soir fait état 2 083 cas pris en charge dans 74  hôpitaux de la Région. Parmi eux, 1437 patients sont hospitalisés. Il y en a 1 106 (77 %) en hospitalisation conventionnelle, 286 (19,9 %) en réanimation et 44 (3,1 %) en soins de suite et de réadaptation.

En Auvergne-Rhône-Alpes, Le nombre de décès en milieu hospitalier atteint 133 décès. Soit 29 décès de plus en 24 heures.
Seule bonne nouvelle, 495 patients atteints de Covid-19 sont retournés à domicile.

Les principaux départements touchés sont le Rhône (658 cas), la Loire (248 cas) et la Haute-Savoie (135 cas).

Désormais en alerte maximum, les hôpitaux de la région attendent avec une anxiété non dissimulée le week-end. En perspective, un probable pic épidémique synonyme d’afflux massif de patients. Dans le même temps, dans les Ehpad et les maisons de retraite, la situation s’aggrave. Le bilan humain s’alourdit aussi vite que grandit l’inquiétude des familles et des personnels soignants.

Le point sur les dernières informations en provenance de Lyon et de toute la région Auvergne-Rhône-Alpes.

 

Auvergne-Rhône-Alpes parmi les régions les plus touchées

carte épidémie coronavirus
La carte épidémiologique du coronavirus ©Sentinelles

Selon le bulletin hebdomadaire du réseau Sentinelles (Inserm), le nombre de cas d’infection respiratoire aigüe vus en consultation par un généraliste est de l’ordre de 445 cas pour 100 000 habitants.

En nombre de consultations, Auvergne-Rhône-Alpes (420 cas/100 000 habitants) figure en 5e position derrière l’Ile-de-France (736), le Grand Est (659), les Pays de la Loire (472) et la Normandie (451).

 

En Auvergne-Rhône-Alpes, début de l’opération “Résilience” 

operation resilience coronavirus
Les premières interventions de l’armée ©DefenseSudEst

Dans le cadre de l’opération “Résilience” annoncée hier par le chef de l’Etat, Emmanuel Macron, les militaires ont commencé d’apporter leur soutien à la lutte contre le coronavirus. Concrètement, en Auvergne-Rhône-Alpes, les Armées seront engagées sur réquisitions préfectorales. Les principales missions concernent le transport logistique et de soutien sanitaire.

Ainsi, la nuit dernière, à la demande du préfet de Région, plusieurs centaines de milliers de masques ont déjà été acheminés dans tous les départements d’Auvergne-Rhône-Alpes. La gendarmerie a été chargée d’en assurer la distribution locale.

 

La Fondation de France lance un appel à l’aide

cous unis contre le virus campagne fondation de france
La campagne de la Fondation de France

La Fondation de France a lancé un appel à la solidarité pour venir en aide aux soignants, aux chercheurs et aux plus fragiles, notamment nos aînés. Cette opération, baptisée  « Tous unis contre le virus », a déjà permis de lever plus de 4,7 millions d’euros.

Concrètement, les dons collectés seront destinés à venir en aide aux personnels soignants, en milieu hospitalier ou non, à financer des projets de recherche ainsi qu’à soutenir des acteurs de terrain et des associations qui œuvrent auprès des plus vulnérables.

Pour les personnels soignants, il s’agira notamment de fournir du matériel pour accroître les capacités d’accueil des personnes malades face au coronavirus. Les sommes récoltées serviront aussi à déployer des services de proximité pour soutenir et aider les personnels soignants dans leur vie quotidienne. Enfin, certains dons permettront d’accompagner les soignants éprouvés dans le cadre de cellules d’aide psychologique.

 

SNCF : les TGV à l’arrêt

Coronavirus les TGV à l'arrêt
paris gare de lyon le samedi 29 fevrier 2020
au revoir patrick
la premiere rame tgv s arrete de circuler

Compte-tenu de l’épidémie de coronavirus et de la limitation des déplacements, la SNCF va réduire de façon drastique la circulation des trains TGV INOUI et Intercités. Par ailleurs, la direction de la SNCF a annoncé la suppression de tous les TGV OUIGO à partir du vendredi 27 mars 5h du matin. Et ce, jusqu’à nouvel avis. Autre restriction, les offres Eurolines, Blablabus et Blablacar ne sont plus disponibles sur OUI.sncf jusqu’à nouvel ordre.

Si vous avez un voyage réservé sur OUIGO, vous serez remboursé automatiquement sur la carte bancaire ayant servi à l’achat du billet. Un email de confirmation vous sera envoyé dans les 48 heures. Le remboursement sera effectif sous 3 jours.

Concernant les clients disposant de billets TGV INOUI ou Intercités, ils seront tous remboursés sans frais. Plus de précisions sur le site de la SNCF.

Précision importante : un filtrage de police sera désormais automatique aux entrées des gares. Seuls les voyageurs munis d’un billet, de leur attestation de déplacement dérogatoire et d’un justificatif de déplacement, pourront entrer en gare et monter à bord des trains.

 

Transports en commun : le Sytral va rembourser à Lyon

A Lyon, les métros, bus et tramway continuent de rouler mais le trafic a été logiquement réduit depuis quelques jours sur l’ensemble du réseau. Compte tenu des mesures de confinement et de l’impossibilité, pour la plupart des usagers, de se déplacer, le Sytral s’est engagé au “remboursement total des abonnements TCL pendant toute la période de confinement”. Concrètement, les TCL ont mis en ligne un formulaire de demande de remboursement.

Dans un premier temps, la moitié de l’abonnement du mois de mars sera remboursé courant avril. Les abonnés qui ont souscrit une offre de prélèvement automatique mensuel seront remboursés automatiquement par virement bancaire. Pour plus d’information, un site est à la disposition des usagers. Les demandes doivent être envoyées avant le 10 avril.

 

Maintien de 65 marchés alimentaires dans le Rhône

Le Préfet du Rhône a autorisé la tenue des marchés alimentaires dans 65 communes du Rhône. L’arrêté préfectoral stipule toutefois plusieurs conditions. Ainsi, les marchés ne doivent accueillir que des stands à vocation alimentaire. Les commerçants doivent s’assurer du respect d’une distance d’au moins un mètre entre les clients. Enfin, chaque stand doit être espacé d’au moins quatre mètres.

Voici la liste (classée par ordre alphabétique) des 65 marchés autorisés dans le Rhône: Albigny-sur-Saône, Anse, Beaujeu, Beauvallon, Bessenay, Brussieu, Bully, Chambost-Longessaigne, Charly, Charnay, Châtillon, Chazay-d’Azergues, Coise, Collonges-au-Mont-d’Or, Communay, Condrieu, Couzon-au-Mont-d’or, Dardilly, Deux-Grosnes, Echalas, Fleurie, Givors, Grandris, Grigny, Haute-Rivoire, Irigny, Juliénas, Lamure-sur-Azergues, Larajasse, Les Chères, Longes, Marcy-L’Etoile, Messimy, Millery, Montagny, Montanay, Morancé, Mornant, Orliénas, Pommiers, Poule-les-Echarmeaux, Le Perréon, Pusignan, Saint-Bonnet-de-Mure, Saint-Genis-Laval, Saint-Georges-de-Reneins, Saint-Germain-au-Mont-d’Or, Saint-Germain-de-Nuelles, Saint-Laurent-de-Chamousset, Saint-Laurent-d’Agny, Saint-Laurent-de-Mure, Saint-Martin-en-Haut, Saint-Pierre-de-Chandieu, Saint-Symphorien-sur-Coise, Sainte-Foy-L’Argentière, Taluyers, Tassin-le-Demi-Lune, Thurins (pour la commune déléguée de Mardore), Thizy-les-Bourgs, Toussieu, Vaugneray, Vernaison, Villechenève, Vourles, Villié-Morgon.

 

Plus de marchés à Lyon mais les Halles restent ouvertes

A Lyon, en raison de l’épidémie de coronavirus, tous les marchés alimentaires sont fermés. En revanche, les Halles de Lyon-Paul Bocuse sont toujours ouvertes. Le “ventre de Lyon” restera accessible ce week-end et jusqu’à nouvel ordre.

A l’exception des restaurants, bars et des pâtissiers, la plupart des commerces sont toujours en activité, malgré une activité forcément réduite et des restrictions de personnel. Le poissonnier, qui avait fermé, a décidé de réouvrir en espérant pouvoir s’approvisionner en produits de la pêche.

 

Et pas de couvre-feu à l’horizon…

Enfin, Invité de BFM TV Lyon, Gérard Collomb, maire de Lyon, a confirmé que la mise en place d’un couvre-feu n’était pas envisagée. Conscient des dérives dans certains quartiers, le premier magistrat de la ville a toutefois précisé que certains commerces alimentaires devenus des lieux de rassemblement seraient fermés de manière préventive.

 

A SAVOIR

Si vous avez décidé de prendre l’air, même pour quelques minutes, ou de faire un petit footing (à moins d’un kilomètre de votre domicile), n’oubliez pas de vous munir de votre attestation dérogatoire de déplacement datée et signée. La nouvelle attestation téléchargeable en libre comporte notamment quelques lignes supplémentaires, dont une pour indiquer votre heure exacte de sortie du domicile. En cas d’oubli ou de dépassement horaire, vous êtes passible d’une amende de 135 euros.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here