La marche est une activité bénéfique pour la santé
Outre ses nombreux bienfaits pour la santé, la randonnée, et la marche en général, permet de découvrir de fabuleux paysages, tout près de chez vous. © J. Damase/Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme

Bonne pour le moral, idéale pour rester en forme, efficace contre la sédentarité et le surpoids, la marche est l’activité physique la plus facile à pratiquer. Et en matière d’itinéraires nature ou urbains, la région Auvergne-Rhône-Alpes est un formidable terrain de jeu pour tous ceux qui souhaitent prendre soin de leur santé en mettant… un pied devant l’autre. Alors, et si on marchait ? Suivez le guide…

Reconnue pour ses nombreux bienfaits sur la santé, la marche permet de découvrir de nouveaux horizons. Marchez, découvrez, respirez ! En Auvergne-Rhône-Alpes, région qui compte pas moins de 33 050 km de sentiers balisés, tous les chemins mènent au bien-être, qu’il soit physique ou mental.

De la promenade familiale au trek longue durée, les acteurs valorisant le tourisme santé invitent à découvrir des itinéraires divers et variés. Des vallées secrètes de l’Ardèche aux volcans du Puy-de-Dôme, des vignobles luxuriants de Côte-Rôtie aux champs de lavande en Drôme provençale, des reliefs contrastés des Alpes aux chemins de Compostelle. Un choix large qui permet de casser le quotidien, de se reconnecter à la nature et de prendre un bol d’air ressourçant. 

Simple et accessible à tous, le tourisme de randonnée est idéal pour la santé. En solo, en famille, entre amis ou dans le cadre d’une association, la marche améliore la santé physique, psychologique et intellectuelle. « À chaque pas qu’on fait, il vous vient une idée », clamait un grand marcheur nommé Victor Hugo. 

La marche a de nombreux bienfaits sur la santé physique et psychologique

En réduisant le stress, une activité physique à l’extérieur améliore le moral et aide à lutter contre la dépression. « Être exposé à la lumière du jour permet de fabriquer de la vitamine D qui a un effet bénéfique sur l’humeur et l’immunité », explique le Dr Catherine Kabani, médecin fédéral de la Fédération Française de Randonnée. « La marche prévient le mauvais cholestérol et le diabète. Elle retarde l’apparition des maladies d’Alzheimer et de Parkinson. C’est une activité physique vertueuse pour le cœur, les articulations et les poumons »

Il est néanmoins important de bien organiser sa randonnée en amont. Et de suivre quelques recommandations pour partir l’esprit tranquille.

Associative, individuelle, santé, à chacun sa marche

Selon le Dr Catherine Kabani, « il est préférable d’évaluer sa condition physique et de ne pas surestimer ses capacités. L’idéal ? Faire des petites promenades en y allant progressivement. Sans, puis avec un sac à dos rempli, sur des chemins en pente puis en montée. Pour ne pas s’ennuyer, il est bien de faire le point sur ses centres d’intérêt. Le site Mon GR donne des outils pour bien préparer son itinérance ».

On distingue différents types de marche : la marche du quotidien, la randonnée, le trek réservé aux marcheurs expérimentés, la marche aquatique, la marche nordique qui se pratique avec des bâtons, la marche en raquettes ou encore la marche « Santé ». Cette dernière permet aux personnes ayant des capacités physiques réduites de pouvoir marcher en toute sécurité. Convaincus ? À vos baskets.

À SAVOIR

La Fédération Française de Randonnée a créé un label santé à destination des acteurs du tourisme. Un club labellisé Santé propose des sorties spécifiquement adaptées aux personnes aux capacités physiques diminuées et qui, pour des raisons physiologiques, pathologiques ou psychologiques marchent moins vite, moins loin, moins longtemps. La randonnée peut être accessible à tous si elle est bien encadrée. Elle peut se pratiquer partout, même en ville.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here