Réalisé par cinq élèves de l’école Emile Cohl, le mur du jardin de l’Hôpital des Charpennes, à Villeurbanne (Rhône), a été inauguré le jeudi 25 juin 2015. De dimensions impressionnantes (30 x 6 mètres !), l’œuvre représente un paysage champêtre réel et imaginaire. Pendant un mois, les artistes en herbe de l’école se sont occupés à peindre les 180 m2 du mur, ce qui a nécessité 350kg de peinture !

Une fresque à l'hôpital des Charpennes, à Villeurbanne
Les élèves de l’école Emile Cohl, leur professeur et Dominique Deroubaix, le directeur général des HCL, devant la fresque de l’hôpital des Charpennes ©M.Fort

Le jardin de l’Hôpital des Charpennes, à Villeurbanne (Rhône), aménagé en 2013, fait peau neuve. Cette nouvelle fresque est le fruit d’un projet initié en 2014 par l’hôpital, en lien avec l’école Emile Cohl. Ce projet rentre dans le cadre de l’amélioration des conditions de vie des patients. L’hôpital n’est plus qu’un lieu de soins mais devient aussi un lieu de relations humaines où les actions culturelles viennent donner la main aux actions de soins.

« Nous voulions de l’énergie, de la jeunesse sur ce mur« , a expliqué le Pr Pierre Krolak-Salmon, chef de service de gériatrie, à l’initiative du projet. « Les résidents ont découvert la fresque progressivement, au fur et à mesure du travail des artistes. Maintenant, elle égaye leur quotidien« . Le financement de l’opération a été assuré  par la Fondation de France et l’hôpital des Charpennes, l’investissement s’élevant à 16 400 €.

 

Une école internationale

L’école d’art Emile Cohl, reconnue par l’Etat, dispense des formations et des cours de dessin, infographie, multimédia, dessin animé, jeu vidéo, bande dessiné, graphisme,… D’une renommée internationale, créée il y 30 ans à Lyon, elle s’est associée à l’entreprise CitéCréation qui, avec la réalisation de 530 peintures murales dans 23 pays différents, s’est imposée comme l’entreprise leader des murs peints.

 

A savoir

Emile Courtet dit Emile Cohl, né en 1857 était un dessinateur, peintre, caricaturiste et réalisateur français. Considéré comme l’un des inventeurs du dessin animé avec « Fantasmagorie », un film d’animation de 1 minute et 40 secondes, il meurt en 1938 à Villejuif

 

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.