Qu'est-ce que la thyroïde ? A quoi sert-elle ? Pourquoi impacte-t-elle notre humeur ? Quelles sont les conséquences d'une dérégulation de la thyroïde sur la santé ? Le Dr Patrick Van Box Som, qui exerce au Centre chirurgical de Lyon Mermoz, répond à toutes nos questions.

La glande thyroïde exige un suivi régulier chez les personnes à risques
La thyroïde est surtout source de problèmes de santé chez la femme de plus de 40 ans ©DR

Qu’est-ce que la thyroïde ?

La thyroïde est une petite glande endocrine qui se situe dans le cou en avant de trachée. Elle a la forme d’un papillon et pèse moins de 20 grammes quand on est en bonne santé.

Quelles sont les fonctions de la thyroïde ?

La thyroïde régule le métabolisme de base. Elle joue sur les fonctions générales de l’organisme comme la température du corps, l’appétit, le sommeil, la qualité des cheveux, le rythme cardiaque, l’humeur… Elle fonctionne en arrière-plan des grands organes mais son rôle est malgré tout indispensable pour que tout soit en harmonie.

 

La thyroïde, un rôle central dans la régulation de l’humeur

La thyroïde impacte donc notre humeur, niveau de stress, sexualité, poids… ?

Oui, tous ces éléments sont en lien avec la fonction thyroïdienne mais comme je l’expliquais, ce n’est pas la thyroïde qui est le principal régulateur de ces fonctions. Ce n’est que lorsqu’elle est déréglée que cela aura un impact en plus ou en moins sur ces fonctions.

Qu’est-ce qui peut entraîner sa dérégulation ?

Comme il s’agit d’un organe qui travaille en arrière-plan, aujourd’hui, nous ne connaissons pas la cause des maladies thyroïdiennes. Toutefois, la première chose qui entre en compte, c’est l’hérédité. Aussi, les problèmes de thyroïde touchent 9 femmes pour 1 homme.

 

Comprendre l’hypothyroïdie et l’hyperthyroïdie

La thyroïde se situe à la base du cou
La thyroïde a la forme d’un papillon ©DR

Qu’est-ce que l’hypothyroïdie et l’hyperthyroïdie ?

La thyroïde est une glande endocrine qui fabrique des hormones. Quand elle fonctionne mal, elle va soit secréter moins d’hormones : c’est l’hypothyroïdie ; soit en secréter trop : c’est l’hyperthyroïdie.

Dans le cas de l’hypothyroïdie, la glande va être abimée et elle secrètera donc moins d’hormones. Cela peut être dû à une thyroïdite. Il s’agit d’une inflammation de la glande.

A l’inverse, d’autres maladies comme celle de basedow peuvent engendrer une surproduction d’hormones dans le cas de l’hyperthyroïdie.

L’un des problèmes fréquents est également le goitre qui engendre une augmentation de la taille de la thyroïde à cause de la présence de nodules. Ce goitre peut être associé à une hypothyroïdie ou hyperthyroïdie.

Enfin, la tumeur thyroïdienne avec risque de cancer représente 5% des nodules thyroïdiens.

 

Quelles sont leurs conséquences sur la santé ?

Le goitre n’a pas de conséquences sur la santé mis à part une gêne esthétique ou encore pour avaler ou respirer.

En revanche, l’hyperthyroïdie ou l’hypothyroïdie vont entraîner des symptômes très importants.

L’hyperthyroïdie va générer des troubles de l’humeur (les personnes peuvent devenir désagréables avec leur entourage), une perte de poids qui peut aller jusqu’à 10 kg, des troubles du sommeil, de la tachycardie.

Les gens en hypothyroïdie vont être fatigués, ralentis et peuvent prendre du poids (environ 2 ou 3 kg). La sexualité peut aussi se mettre en veille du fait que l’on se sent mal dans sa peau.

Les problèmes de thyroïde peuvent s’accompagner de troubles de la fertilité chez les femmes, de problèmes de fausse couche. Aujourd’hui, lorsque des troubles de la fertilité s’annoncent, on fait toujours un bilan thyroïdien. Si l’on observe une dérégulation, on va la traiter avant de commencer un traitement spécifique pour la fertilité.

 

Les symptômes d’une dérégulation de la thyroïde

Quels sont les symptômes qui peuvent alerter sur un problème éventuel de thyroïde ?

Comme on l’a exposé plus haut, il s’agit de la fatigue, d’une prise de poids, de bouffées de chaleur (pour l’hyperthyroïdie), de troubles de l’humeur, d’anxiété. Lorsque les gens souffrent de la maladie de basedow, ils peuvent aussi avoir les yeux gonflés, qui brûlent. Ils vont alors consulter un ophtalmologue qui pourra les rediriger car il fera le lien avec l’hyperthyroïdie.

 

Qui aller consulter et comment peut-on établir un diagnostic ?

L’examen roi est le dosage des hormones T3, T4, et TSH qui régulent la thyroïde. Le généraliste peut pratiquer ces dosages. S’il détecte une anomalie, il renverra alors vers un endocrinologue qui pourra poser le diagnostic et agir en conséquence.

 

Retrouvez la liste de tous les médecins de votre ville ou de votre quartier sur www.conseil-national.medecin.fr

 

A SAVOIR

Les problèmes de thyroïde sont fréquents. Toutefois, il est difficile de dire s’ils sont en augmentation. Autrefois, les gens étaient moins souvent dépistés, donc moins de cas étaient recensés. Ce que l’on peut dire, c’est que les problèmes de thyroïde sont extrêmement rares avant la puberté. Chez les femmes, les problèmes apparaissent généralement après 40 ans, lorsque les nodules sont plus visibles et la maladie installée depuis longtemps. Si on découvre de petits nodules chez une femme de 20 ans, on surveillera si ces derniers grossissent et on ne lui donnera un traitement que si le changement est réellement important.

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié.