Infidélité féminine, un sujet toujours tabou

Infidélité féminine, un sujet toujours tabou

Une femme sur trois a déjà trompé son conjoint selon une étude de l’IFOP. Pour autant, l’infidélité féminine demeure différemment perçue de celle des hommes. Annik Houel, professeure émérite de psychologie sociale à l’université Lyon 2, et auteure de « L’adultère au féminin et son roman », apporte son éclairage.