Hypnose médicale : une conférence fait le plein à Lyon

Hypnose médicale : une conférence fait le plein à Lyon

A Lyon, une conférence sur l’hypnose médicale a réuni plus de 500 participants à la faculté Catholique. Une nouvelle illustration de l’engouement suscité par cette technique non médicamenteuse à l’efficacité prouvée pour lutter contre la douleur. A la clé, de plus en plus de soignants et patients convaincus.

Hypnose médicale : une alternative à l’anesthésie de plus en plus crédible

Hypnose médicale : une alternative à l’anesthésie de plus en plus crédible

L’hypnose médicale constitue aujourd’hui une alternative crédible et fiable à l’anesthésie générale. Au point d’être de plus en plus pratiquée dans les établissements hospitaliers d’Auvergne-Rhône-Alpes. De Grenoble à Lyon, histoires à dormir debout….

La prostate s’opère désormais sous hypnose !

La prostate s’opère désormais sous hypnose !

Déjà largement utilisée au sein des Hospices Civils de Lyon pour soulager la douleur, l’hypnose est moins répandue en chirurgie. Et pourtant, elle peut être une alternative efficace à l’anesthésie. Le service de radiothérapie des HCL est le premier à soigner les cancers de la prostate par curiethérapie sous hypnose.

A Lyon, l’hypnose fait de plus en plus d’adeptes à l’hôpital

Le recours à l’hypnose pour soulager les souffrances des patients est de plus en plus répandu en milieu hospitalier. A Lyon, comme partout en Rhône-Alpes, un nombre toujours accru de professionnels de santé participe aux formations soutenues par la Fondation Apicil.

Témoignage: « j’ai testé l’hypnose à l’hôpital »

Témoignage: « j’ai testé l’hypnose à l’hôpital »

A Lyon, Stéphanie, victime d’une luxation du coude, a eu l’occasion de tester l’hypnose à l’hôpital Saint Joseph Saint Luc. Une réduction de sa blessure réalisée sans douleur grâce à l’apport de cette pratique thérapeutique de plus en plus développée en milieu hospitalier. Elle témoigne…

A Lyon, l’hypnose fait les yeux doux au milieu hospitalier

A Lyon, l’hypnose fait les yeux doux au milieu hospitalier

De plus en plus d’hôpitaux français ont recours à l’hypnose pour lutter contre la douleur et l’anxiété. C’est le cas du centre hospitalier Saint-Joseph Saint-Luc, à Lyon, qui a formé une partie de son personnel aux techniques d’hypnose à visée antalgique ou anxiolytique. Pourquoi ? Pour quels types d’interventions ? Le témoignage de Jean-Pierre Lavignon, médecin urgentiste lyonnais.