Même si des soupçons pèsent sur des cas de cancers rares liés à certaines prothèses, l’implant mammaire reste une solution privilégiée par de nombreuses femmes pour avoir de beaux seins et un décolleté généreux. A quel prix ? Selon quel protocole ? Y a-t-il un âge limite ? Existe-t-il des contre-indications ? Les précisions du docteur Michael Veber, chirurgien plasticien spécialiste en chirurgie mammaire, à Lyon, membre de la société Rhône- Alpes et Française de chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique.

Avoir de gros seins exige souvent la pose d'implants mammaires
Les implants mammaires ne présentent pas de risques particuliers à condition de respecter un minimum de précautions ©DR

Combien de temps dure l’intervention pour une augmentation mammaire ? Quand obtient-on un résultat définitif ? Et quelle est sa fourchette de prix ?

Une telle chirurgie dure en moyenne 1h30 en bloc opératoire et est suivie d’une nuit d’hospitalisation. Notez que comme c’est une intervention de chirurgie esthétique, aucun arrêt maladie n’est fourni. Je souligne tout de même que des cas exceptionnels comme une absence de glande majeure offre la possibilité d’une prise en charge par la sécurité sociale sous réserve d’entente préalable auprès du médecin conseil. Et si accord il y a, cela ouvre des droits. Quant au résultat définitif, il est obtenu après une période de résorption de l’oedème post-opératoire, à savoir entre 1 et 2 mois après la chirurgie. Pour une augmentation mammaire, il faut compter sur un budget compris entre 4 200 et 4 800 €.

 

Quand peut-on reprendre les activités du quotidien (course, ménage, déplacements…) d’une part, et une activité sportive d’autre part ?

Je conseille d’attendre bien une semaine pour reprendre une vie dite normale, et surtout d’éviter de porter des charges trop lourdes durant 10 jours. Le sport peut être repris un mois après l’intervention. Ensuite, pour les sports de haute intensité (plongée, avion…), il est important de respecter le délai post opératoire de 3 mois.

 

Existe-t-il un protocole de soins post-opératoires à respecter ?

Durant la nuit d’hospitalisation, un drainage s’effectue. Puis, rien n’est obligatoire. Toutefois, je recommande aux patientes qui le souhaitent des exercices d’assouplissement et de détente du muscle pectoral à raison d’une fois par semaine durant un mois ainsi que l’application d’une crème pour aider à la cicatrisation.

 

Pas de limite d’âge aux implants

Quand faut-il effectuer des visites de contrôles ?

Les consultations post-opératoires sont effectuées par le chirurgien. La première a lieu 7 jours après l’opération, puis une 2ème à 15 jours, et enfin celle dite de consultation à distance 3 mois plus tard. Je souligne l’importance de la disponibilité du chirurgien vis-à-vis de sa patiente. Il se doit d’être joignable par mail ou par téléphone.

 

Quelles sont les contre-indications ?

Dans l’absolu, je dirai qu’il n’y a pas de contre-indications. Cependant, une opération de chirurgie demeure une opération. Aussi, un bilan mammographique est réalisé et ce dès 30 ans. Le but, bien sûr, étant d’éliminer toutes pathologies avant de glisser un implant. L’âge n’est pas une limite. Vous savez, en chirurgie, nous différencions bien l’âge chronologique de l’âge biologique. Enfin, on regarde également les antécédents médicaux et ce afin d’être sûr par exemple qu’il n’y ait pas de maladie auto-immune agressive et active, bien que la position de la société savante ne retienne aucune contre-indication absolue comme le prouve les résultats des méta analyses effectuées dans les années 2000 qui ne montrent aucune causalité entre le développement d’une maladie auto immune et la mise en place prothèses mammaires en gel de silicone. Et s’il y a un risque majeur à une anesthésie pour un acte de chirurgie, je n’opère pas.

 

Pour résumer, administrativement parlant, la patiente doit recevoir quelle information ?

Un devis est émis, mentionnant la totalité des frais engagés. Il est accompagné d’un accès à une fiche d’information complète éditée par la société française de chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique (SoFCPRE) ainsi qu’ un consentement médicale qu’il lui faudra signer en toute compréhension et connaissance des contraintes, risques et effets indésirables possibles. La patiente aura bien entendu une consultation avec un anesthésiste au minimum 72 h avant l’opération de même qu’un bilan sanguin pré-opératoire complet sera effectué au sein de la clinique. En conclusion, je tiens à ajouter qu’il est essentiel pour une patiente, avant toute intervention, et ce afin d’avoir un avis éclairé, de se rendre auprès d’un chirurgien pratiquant la chirurgie plastique et reconstructrice. Le site http://www.plasticiens.fr/ peut l’aider à en trouver un proche de son domicile.

 

Retrouvez l’ensemble des spécialistes de la chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique sur www.conseil-national.medecin.fr

 

A savoir

Selon un rapport publié par l’ANSM (Agence nationale de sécurité des produits de santé) sur l’utilisation des implants mammaires en silicone, l’affaire PIP n’a pas eu d’incidence notable sur la pose de prothèses mammaires en France. Ce rapport révèle que près de 50.000 femmes recourent encore à ce type de chirurgie chaque année, 80 % pour des raisons esthétiques, 20 % en chirurgie réparatrice. Selon l’ANSM, le taux de ruptures d’implants demeure très faible (0,01 à 0,30% en fonction de la durée d’implantation). Face au risque de lymphome anaplasique à grandes cellules, cancer rare à l’origine d’un deuxième décès en France, certains chirurgiens renonceraient toutefois à implanter des prothèses dites texturées, privilégiant des modèles à base de graisse.

 

Comments

comments

One Response to "Implants mammaires: ce qu’il faut savoir"

  1. nora  1 avril 2015

    Vous faites bien de rappeler que l’augmentation mammaire avec les implants est la méthode la plus fiable pour gagner plusieurs bonnets.
    D’autant que les prothèses actuelles en gel de silicone sont ultra résistantes.

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.