Savez-vous que le ronron du chat possède des vertus insoupçonnées pour notre santé ? Le phénomène a même un nom : la ronronthérapie ! Baisse de la tension artérielle, lutte contre le stress ou meilleure cicatrisation... Zoom sur les pouvoirs magiques de votre félin avec les Dr Moignard et Schumacher du cabinet vétérinaire « Félins pour l’autre » installé en plein cœur de Lyon.

 

Le ronron du chat, un doux bruit apaisant
Chez le chat adulte domestiqué, le ronron sert à communiquer avec les humains © Kapa65

Vénéré depuis l’Egypte Antique, le chat a toujours fasciné l’homme. D’ailleurs, c’est l’animal de compagnie préféré des Français qui sont plus de 28% à en posséder un (enquête Ipsos). Il faut dire que le chat a un atout de taille : son ronron. Les études démontrent en effet qu’il agit positivement sur l’homme. « Le ronronnement diminue la tension artérielle chez l’humain, et de ce fait les risques d’accidents cardio-vasculaires », nous expliquent les vétérinaires.

Chat, un super-pouvoir nappé de mystères

Pour l’heure, le mécanisme à l’œuvre n’a pas été clairement élucidé, mais quelques pistes sont avancées. « Afin d’avoir un ronronnement continu, le chat gère ses contractions du diaphragme et ses vibrations au niveau du larynx pendant toutes les phases de la respiration. Ces vibrations ont la particularité d’être de très basse fréquence, entre 25 et 50 hertz/seconde, ce qui a un impact bénéfique sur la santé. D’ailleurs, les kinésithérapeutes utilisent la même technique avec les sons de basse fréquence », poursuivent les spécialistes. Ces vibrations ont pour effet d’améliorer la cicatrisation osseuse, tant chez le chat que chez son heureux propriétaire. La raison ? La création de micromouvements au niveau des os sous l’effet des vibrations.

 

Ronronthérapie, ronronnez de plaisir !

Décidément pleines de ressources, nos chères pattes de velours peuvent aussi booster notre production de sérotonine, la fameuse hormone du bonheur, et ainsi chasser celle du stress, le cortisol. De surcroît, le ronron du chat est comparable à un bruit blanc ce qui a pour conséquence de favoriser l’endormissement. « Outre ces raisons physiologiques, on peut aussi supposer qu’avoir un chat qui ronronne sur nos genoux nous oblige à nous calmer puisque souvent on ne veut pas le déranger. De plus, posséder un animal de compagnie représente une obligation mentale pour le propriétaire, ce qui le pousse à déconnecter plus rapidement du travail », ajoutent les vétérinaires.

 

Mais pourquoi le chat ronronne-t-il ?

Il faut savoir que le chat ne ronronne pas uniquement lorsqu’il est heureux, mais aussi lorsqu’il vit des émotions intenses ou même en cas de maladie grave ou de décès imminent. Le ronron ne concerne que les chats domestiqués, puisqu’à l’état sauvage, les chats ne ronronnent pas une fois devenus adultes. « Les chatons utilisent le ronron pour appeler leur maman, pour le toilettage ou pour demander à manger. Chez le chat adulte domestiqué, le ronron sert à communiquer avec les humains pour solliciter une caresse ou des croquettes. Plus l’humain répondra à cette sollicitation, plus le chat ronronnera », poursuivent les spécialistes. Ainsi, plus vous caresserez votre chat quand il ronronne, puis celui-ci vous rendra la pareille. La propension du chat à ronronner dépend aussi de l’éducation qu’il a reçue de sa mère. Si votre chat ronronne moins ces derniers temps, sachez que cela peut aussi être le signal d’un certain mal-être. N’hésitez donc pas à consulter en cas de doutes.

 

A SAVOIR

Si vous n’avez pas de félin à portée de caresses, filez dans un bar à chats. Le concept est né au Japon, et consiste tout simplement à prendre le thé entouré de matous. Certains établissements nouent des partenariats avec des associations afin que les félins puissent être adoptés. « Il est important d’observer certaines règles pour le bien-être des chats, en adoptant notamment des gestes doux. Les bons bars à chat n’accueillent par exemple qu’un nombre limité de clients », affirment les vétérinaires. Voici quelques exemples de bars à chat dans la région Auvergne-Rhône-Alpes: Lyon : Le GentleCat, Au bonheur des Chats; Clermont-Ferrand : Chat’Lounge; Grenoble : Néko Café, le Charabica; Aix-les-Bains : les Chapotins

 

Pour en savoir plus sur les animaux de compagnie :

Chiens ou chats : une étude révèle les bienfaits de l’animal de compagnie

 

 

 

 

 

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.