Dans le cadre du projet régional de santé 2018/2028, les deux SAMU de Saint-Etienne et de Roanne vont mutualiser progressivement leurs activités. Première étape, en septembre, avec la bascule sur la plateforme stéphanoise de tous les appels téléphoniques en "nuit profonde", de minuit à 7 heures du matin. Cette première réalisation prépare la mutualisation des deux SAMU du département de la Loire.

 

Les SAMU Loire et Roanne vont progressivement mutualiser leurs services
Une plateforme téléphonique unique la nuit, première étape vers la mutualisation des SAMU Saint-Etienne et Roanne ©A.Bour

 

Le Projet Régional de Santé (PRS) 2018‐2028 présenté le 20 juin dernier par le Directeur Général de l’Agence Régionale de Santé (ARS) Auvergne‐Rhône‐Alpes prévoit la mutualisation des deux SAMU-Centre 15 de la Loire, l’un des trois départements français présentant la particularité de disposer de deux SAMU distincts sur son territoire.  Les travaux de rapprochement entre le CHU de Saint‐Etienne, basé à l’hôpital Nord de Saint-Priest-en-Jarez, et le Centre Hospitalier de Roanne, établissements sièges des SAMU 42 A et B, vont se traduire par la création d’une Fédération Médicale Inter‐Hospitalière. La première réalisation de cette Fédération sera la mutualisation du centre 15 sur l’ensemble du département en nuit profonde (de minuit à 7h) à compter du 18 septembre.

Ce rapprochement est l’aboutissement d’un long processus.Depuis 1 an, les SAMU de Roanne et de Saint‐Etienne échangent en effet sur la formalisation d’une structure inter établissements permettant de réaliser des projets en commun. Cette coopération entre les deux structures conforte la dynamique du Groupement Hospitalier de Territoire Loire dont le CHU de Saint‐Etienne est l’établissement support et le CH de Roanne l’un des pivots de bassin. La formule retenue pour cette coopération est la création d’une Fédération Médicale Inter‐Hospitalière : celle‐ci réunit des représentants du CHU de Saint‐Etienne et du CH de Roanne et aura pour objet d’élaborer un projet médical commun aux deux SAMU.

 

SAMU Loire, une régulation commune des appels de minuit à 7 heures

La première réalisation de cette Fédération sera la mutualisation du Centre 15 sur le site de Saint‐Etienne en nuit profonde (de minuit à 7h). Considérant la faible activité du SAMU 42B (Centre Hospitalier de Roanne) sur cette tranche horaire, la régulation des appels sera assurée uniquement par Saint‐Etienne à compter du 18 septembre. Le SAMU de Roanne conservera son autonomie sur le restant de l’amplitude horaire de fonctionnement, autrement dit entre 7 heures du matin et minuit.

« Pour le patient, cette bascule téléphonique est complètement transparente« , assurant la direction du CHU Saint-Etienne. « Le CH de Roanne conservera bien une équipe médicale et soignante SAMU sur site, tout comme à Saint-Étienne« . Concrètement, les appels seront pris en charge et régulés sur un seul site, comme dans la quasi‐totalité des départements français, mais les équipes médicales et soignantes qui prennent en charge le patient (Service Mobile d’Urgence et de Réanimation ou SMUR) resteront positionnées dans le département dans les mêmes conditions qu’actuellement, pour être le plus réactives possibles : 2 équipages disponibles en permanence à Roanne, 1 à Montbrison, 1 à Feurs et 3 à Saint-Etienne.  Cette première réalisation prépare la mutualisation des deux SAMU du département de la Loire.

 

A SAVOIR

Le SAMU (Service d’Aide Médicale d’Urgence), que l’on peut appeler en composant le 15, est en principe prévu pour répondre aux situations de détresse vitale. Dans la réalité, il est bien souvent encombré, voire saturé, par des appels concernant des pathologies bénignes.

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.