Le palmarès des meilleurs hôpitaux et cliniques publié par Le Point n'est pas très favorable aux établissements lyonnais. Seul l'hôpital privé Jean-Mermoz tire son épingle du jeu, alors que d'autres cliniques régionales sont à l'honneur dans certaines spécialités.

 

Le palmarès des hôpitaux et cliniques 2017 n'est pas tendre avec les établissements lyonnais.
A Lyon, l’hôpital privé Jean-Mermoz retrouve sa place de dauphin au palmarès ©P.Auclair

 

Quels sont les meilleurs hôpitaux et cliniques de France en 2017 ? Comme chaque année vers la fin du mois d’août, l’hebdomadaire Le Point tente de répondre à cette délicate question en publiant son traditionnel « Palmarès des meilleurs hôpitaux de France » qui juge les compétences de 1400 établissements dans leur globalité et par spécialités. Cette année, le magazine n’est pas tendre avec la région Rhône-Alpes, et notamment la Métropole de Lyon qui ne compte plus que deux établissements publics dans le Top 50. Il faut ainsi descendre au 20e rang pour trouver trace du CHU Lyon-Sud à Pierre-Bénite, en baisse dans ce classement, alors que les Hôpitaux Est de Lyon se maintiennent à une lointaine 26e place. Et c’est tout pour l’agglomération lyonnaise qui peut regretter l’absence dans ce palmarès de deux établissements emblématiques des HCL: l’hôpital Edouard-Herriot et l’hôpital de la Croix-Rousse.

En revanche, la région Auvergne Rhône-Alpes est mieux représentée avec le CHU Grenoble, septième de ce palmarès, et les CHU de Clermont et de Saint-Etienne, respectivement pointés au 13e et 16e place de ce palmarès dominé par le CHU Bordeaux.

Parmi les 50 établissements publics et privés à but non lucratif au tableau d’honneur de l’hebdomadaire, quarante sont situés en province et seize sont non universitaires. Les CHU occupent cependant les 27 premières places du palmarès.

 

Palmarès des cliniques, l’hôpital Jean-Mermoz (Lyon) en hausse

Le tableau d’honneur des meilleurs cliniques de France est un peu plus flatteur pour la région Auvergne Rhône-Alpes puisque l’hôpital privé Jean-Mermoz gagne un rang et retrouve son statut de dauphin de l’indéboulonnable leader, l’hôpital privé Saint-Grégoire dans l’Ile-et-Vilaine. Cinq autres établissements régionaux apparaissent dans ce Top 50 des meilleures cliniques de France: l’hôpital La Chataigneraie à Beaumont dans le Puy-de-Dôme (16e), l’Infirmerie Protestante à Caluire-et-Cuire dans le Rhône (32e), la Clinique de la Sauvegarde (Lyon) en hausse à la 34e place et la Clinique du Parc en baisse à la 40e place, toujours à Lyon. Enfin, le Pôle Santé République à Clermont-Ferrand dans le Puy-de-Dôme se situe en 49e position de ce classement sans concession.

 

Des chirurgiens lyonnais au palmarès

Concernant le palmarès par spécialités, les pontes lyonnais sont davantage à l’honneur. L’hôpital Femme Mère Enfant à Bron est ainsi en pole position pour la chirurgie des testicules, de même que l’Infirmerie Protestant à Lyon pour le traitement des cancers du poumon. Quant aux tumeurs du cerveau, elles font l’objet de soins particulièrement efficaces de la part des équipes médicales de l’Hôpital Pierre-Wertheimer à Bron.

 

 

A SAVOIR

Pour mettre au point ce palmarès des meilleurs hôpitaux et cliniques de France, établi à partir des résultats de 43 classements, 4 nouvelles pathologies ont été prises en compte : la chirurgie orale, celle de la cornée, la prise en charge du cancer du rein et de celui du poumon. Pour figurer dans ce tableau, les cliniques doivent apporter à leurs patients un service médical et chirurgical complet. Le Point a donc écarté de ce classement les établissements de soins spécialisés.

 

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié.