Les ophtalmologues sont toujours débordés. La dernière étude nationale révèle que le délai moyen pour obtenir un rendez-vous dépasse les 85 jours en France. Une saturation très "visible" en Rhône-Alpes, notamment dans l'Isère et sur l'agglomération de Lyon.

En moyenne, il faut 85 jours en France pour avoir un rendez-vous chez l'ophtalmo
En France, prendre rendez-vous chez un ophtalmologue exige beaucoup de patience… ©P.Auclair

Vous souhaitez rendre visite à votre ophtalmologue pour traiter une myopie, envisager une opération de la cataracte ou juste faire un bilan visuel ? Alors, armez-vous de patience. Selon une étude nationale menée auprès de 3239 spécialistes exerçant en ville, le délai moyen en France pour obtenir un rendez-vous chez votre ophtalmologue atteint… 85 jours ! Soit huit jours de plus que lors de la précédente étude dont les résultats avaient été dévoilés en février 2014. Bref, les choses ne s’arrange, même si les délais supérieurs ou égaux à six mois ne concernent plus que 7% des cabinets, contre 11% il y a deux ans.

 

Près de six mois pour consulter un ophtalmo !

Tous les presbytes, astigmates et autres déficients visuels ne sont pas logés à la même enseigne en fonction de leur lieu de résidence. Les mieux lotis sont les habitants des Alpes-Maritimes où le délai moyen pour obtenir un rendez-vous ne dépasse pas 20 jours. Parmi les autres bons élèves, le Var et la Corse, au contraire de la Seine-Maritime et surtout du Finistère où le délai moyen flirte avec les 170 jours ! L’enfer…

 

Ophtalmologie: l’Isère toujours très mal vue… 

En Rhône-Alpes, l’Isère figure aussi sur le podium national des départements où les délais sont jugés excessifs puisqu’il faut patienter en moyenne 162 jours pour décrocher un rendez-vous.

Pire, l’étude nationale souligne qu’une dizaine de départements « détiennent encore de tristes records de délais d’attente pour des prises de rendez-vous, dont certains se trouvent même dans l’incapacité de donner des rendez-vous » . C’est le cas notamment de l’Isère (47%), particulièrement sinistré dans le domaine de l’ophtalmologie, mais aussi du Rhône (20%) et la Haute-Savoie (14%).

 

A Lyon, une si longue attente…

Concernant les villes, la patience est de mise à Rennes (123 jours), à Nantes (89 jours) mais également à Lyon où le délai moyen atteint 78 jours (en baisse toutefois de 4,4 jours par rapport à la précédente étude). En revanche, les ophtalmologues se révèlent très réactifs dans quelques agglomérations du sud comme à Nice (21 jours) ou à Marseille (30 jours) mais aussi à Bordeaux (41 jours). Quant aux Parisiens, ils doivent en moyenne compter près de 48 jours pour faire osculter leurs œils.

L’accélération des départs à la retraite dans les rangs des ophtalmologues (en panne de remplaçants) et le nombre croissant de patients ayant besoin de lunettes ou de lentilles figurent parmi les principales causes de cette saturation de la profession. Pour remédier à cette situation de crise, plusieurs solutions sont envisagées dont une augmentation du numerus clausus et le développement des cabinets pluridisciplinaires de nature à simplifier l’accès aux soins. Encore un dossier sensible à régler pour le ministère de la Santé…

Pour prendre rendez-vous chez un ophtalmo, la situation est particulièrement critique en Isère
La carte de France des délais d’attente en Ophtalmologie ©Yssup Research

A savoir

L’étude nationale d’Yssup Research pour le groupe Point Vision a été réalisée par téléphone auprès de 3 239 ophtalmologistes entre le 30 novembre et le 23 décembre 2015. La question spécifique portait sur une demande de consultation pour une ordonnance de lunettes.

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié.