Maigrir, d'accord, mais à quel prix ? En matière de minceur, on entend souvent tout et son contraire ! Pour démêler le vrai du faux, nous avons soumis un certain nombre d’idées reçues à Sandrine Simon, Ingénieur nutritionniste et diététicienne à Grenoble. Instructif !

 

Les conseils d'une nutritionniste pour perdre du poids
Les régimes minceur, une discipline quotidienne à prendre avec précaution ©Anatlenda

 

Boire de l’eau fait maigrir

Faux ! Boire de l’eau ne fait ni maigrir, ni grossir puisque l’eau contient zéro calories.  Mais ne pas boire suffisamment peut empêcher de maigrir car l’organisme doit fonctionner dans de bonnes conditions pour brûler ses réserves. En revanche, il est vrai que lorsque l’on boit de l’eau, cela distend l’estomac et ponctuellement, on peut se sentir rassasié.

 

L’ananas est un aliment brûle-graisses

Faux ! Les aliments brûle-graisses, ça n’existe pas ! Par contre, l’ananas possède dans sa tige dure centrale une enzyme qui digérerait les graisses. Des compléments alimentaires de cette enzyme existent. Mais aucune étude n’a été réalisée sur ce sujet, l’efficacité n’a pas été prouvée, et nous n’avons donc pas de connaissances sur la dose qui serait nécessaire pour avoir des effets.

 

Mincir: attention aux idées reçues !

Mincir et régime alimentaire, les légumes sont à conseiller
En matière de nutrition, aucun excès n’est propice à une perte de poids durable ©Domokus /Pixabay

Le sport aide à maigrir

Vrai ! Le sport est très intéressant pour la santé, il aide à lutter contre le stress, à se muscler, à travailler les articulations. Avoir une activité physique permet d’équilibrer les apports et les dépenses énergétiques. Le sport est donc très bénéfique, mais pour qu’il facilite la perte de poids il doit être associé à une alimentation adaptée.

 

Manger sans gluten est amincissant

Faux ! Les personnes qui mangent sans gluten font souvent très attention à leur régime alimentaire, ce qui peut expliquer certaines pertes de poids car elles ôtent une grande partie des aliments sources de féculents et de sucres. En revanche, il est faux que le gluten en lui-même fait grossir. Si de surcroît, vous remplacez vos pates, votre pain et vos biscuits par leurs équivalents sans gluten, il est même possible que l’aliment soit encore plus calorique, car certains produits sans gluten contiennent des additifs ajoutés. Par exemple, dans le pain sans gluten, on ajoute du gras qui n’est pas présent dans un pain classique.

 

L’alimentation bio permet de mieux contrôler son poids

Faux ! Manger bio permet de s’orienter vers des produits plus sains, mais on peut grossir en mangeant bio. Pour un même produit, l’alimentation bio contient le même nombre de calories. Donc de ce point de vue, il n’y a pas de différence. En revanche, on observe que les gens qui mangent bio vont en général délaisser les produits transformés qui représentent une plus grande source d’apports en graisses, sel, sucre etc…

 

Alimentation et végétaux

Les smoothies sont parfaits pour garder la ligne

Faux ! Les smoothies sont associés à une image saine, aux bienfaits du fruit. Ils sont cependant à consommer avec modération car tout excès favorise la prise de poids. De plus, certains smoothies peuvent contenir du lait et du sucre ajouté.

 

Pour mincir, il faut limiter sa prise d’aliments transformés

Vrai et faux… Sans vouloir stigmatiser les produits transformés, on suppose en général que plus l’on s’éloigne des produits bruts, plus on va avoir d’additifs, de gras, de sel et de sucre. Tout cela fait qu’en général les produits transformés représentent un apport calorique plus important que si l’on préparait soi-même le plat.  Cependant, limiter les produits transformés n’est pas suffisant pour perdre du poids.

 

Une alimentation végétalienne permet de mincir

Faux ! Notre corps a besoin de protéines pour se reconstruire. Or, les fruits et les légumes n’en contiennent que très peu. Les légumineuses (lentilles, pois chiche…), et les céréales (blé, riz…) représentent la principale source de protéines des végétaliens.  Etant donné que les protéines végétales ont une moins bonne qualité nutritionnelle, il faut en manger de grandes quantités pour parvenir à un apport suffisant, ce qui n’est pas toujours compatible avec une perte de poids.

 

Régimes hyperprotéinés, attention aux excès !

Il vaut mieux préférer les sodas lights aux sodas traditionnels si l’on ne veut pas grossir

Vrai et faux… Si l’on aime les sodas, les sodas lights constituent un apport énergétique inférieur aux sodas traditionnels. En revanche, les dernières études montreraient que quand on prend des édulcorants, le cerveau les perçoit comme du vrai sucre, et si le corps ne reçoit pas la dose attendue, cela peut créer une forme de compulsion et une envie de consommer davantage de produits sucrés. Tous les sodas même lights sont donc à consommer occasionnellement afin de ne pas s’habituer au goût sucré.

 

Faire des abdominaux permet de perdre la graisse sur le ventre

Faux ! Faire des abdominaux permet d’affiner la silhouette. Malheureusement, il n’est pas possible de perdre de la graisse à un endroit précis en faisant un exercice ciblé. En revanche, pratiquer une activité cardio permet de puiser dans les réserves de l’ensemble de l’organisme.

 

Les aliments 0% de matières grasses permettent de maîtriser la prise de poids

Faux : Souvent, ces aliments contiennent pas mal de sucres. Parce que l’on se dit qu’ils sont légers, on risque d’en manger deux fois plus !

 

Les protéines ne doivent pas être oubliées dans le cadre d’une alimentation minceur

Vrai ! Les protéines sont des aliments fonctionnels pour le corps et doivent représenter 15% de notre apport énergétique journalier. Elles permettent d’entretenir la masse musculaire qui aide à la perte de poids car le muscle est un bon consommateur d’énergie. En revanche, gare aux régimes hyperprotéinés qui sont très dangereux pour la santé, et notamment pour les reins.

 

Trouver le bon équilibre alimentaire

Il est possible de perdre raisonnablement 5 kilos en un mois

Vrai : C’est possible mais cela reste un maximum. C’est plus facile par exemple pour un homme de 110 kg -mais peu physiologique- que pour une femme qui pèserait 70 kg.

 

 Le jeûne est une bonne idée pour perdre du poids rapidement

Faux ! Certes, la perte de poids est rapide, mais cela reste très agressif pour le corps et la tête. Le jeûne est dangereux pour les personnes fragiles. Il s’en suivra une reprise de poids accompagnée parfois de comportements compulsifs. Il faut aussi faire attention à ce que ce genre de pratique n’aboutisse pas à un trouble alimentaire.

 

Le gras est l’ennemi d’un régime alimentaire équilibré

Faux ! Historiquement, le gras a d’abord été diabolisé. Pourtant, 35% de nos apports énergétiques doivent en être constitués. Bien sûr, il faut privilégier le bon gras riche en omégas-3 que le corps ne sait pas produire (poissons gras, huile de colza, huile de lin, huile de noix, avocat…), et réduire le « mauvais » gras (principalement celui issu des plats transformés, des biscuits industriels etc).  Il faut aussi savoir que le gras est plus intéressant quand il n’est pas cuit : mieux vaut une tartine de beurre le matin, que le beurre utilisé en cuisson. Idem pour la crème fraîche : mieux vaut la mettre dans votre plat une fois ce dernier cuit.

 

Le sucre est l’ennemi d’un régime alimentaire équilibre

Vrai et faux… Le sucre n’est pas un ennemi, et il fait partie du plaisir de l’alimentation. Et puis il y a du sucre dans les fruits, dans les céréales etc.. En revanche, il ne faut pas que vos apports journaliers en sucre soient constitués à plus de 10% par du sucre ajouté. Car le sucre ajouté n’est pas nécessaire physiologiquement. Notez enfin qu’aucun aliment ne fait grossir ou mincir. Tout dépend de la quantité consommée !

 

A SAVOIR

Suis-je trop gros ? L’IMC (Indice de masse corporelle) permet d’avoir une bonne indication sur votre corpulence et sur la nécessité de perdre du poids. Pour le calculer, pesez vous, mesurez vous ensuite et faites le petit calcul suivant: poids (en kilos)/taille (en centimètres) au carré. Exemple: 80 kilos/1,80m x 1,80m = 24,69. Une corpulence normale correspond à un IMC compris entre 18,5 et 25.

 

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié.