Mal de dos ? Tendinite ? Êtes-vous certain d’être installé correctement à votre bureau, face à votre écran ? Le point sur les bons réflexes à adopter et les mauvaises habitudes à corriger avec Ferréole Boucaud, ergonome à Lyon.

 

le dot doit être préservé au travail
Respecter quelques règles ergonomiques élémentaires est essentiel pour rester en bonne santé

« 100% des salariés sont concernés : je n’ai rencontré personne qui soit réellement bien installé à son poste de travail, quel que soit son environnement, sa sensibilité au sujet ou son niveau hiérarchique », confie Ferréole Boucaud, consultante en ergonomie au cabinet Novergo, à Lyon.

Adopter une posture correcte et de bonnes pratiques est pourtant essentiel, qui plus est lorsque l’on passe près de huit heures par jour devant l’écran de son ordinateur. Les conséquences, à plus ou moins long terme, sont en effet multiples : mal de dos (des cervicales aux lombaires), affections des membres supérieurs (syndrome du canal carpien, etc.), troubles oculaires (fatigue visuelle, défaut de concentration), fatigue, stress…

Il existe pourtant des réflexes simples à adopter pour repousser les éventuels troubles liés à de mauvaises postures. « Tout résulte d’un compromis entre l’activité que l’on pratique, le matériel dont on dispose et l’environnement de son poste de travail », annonce Ferréole Boucaud, qui rappelle toute la nécessité à limiter sa sédentarité : « bougez ! Aucune posture n’est bonne quand elle est prolongée ! »

Mal de dos ? Réglage du siège, le premier réflexe

Un bon réglage du siège, en fonction de sa morphologie et de son état de santé, est indispensable pour favoriser la verticalité du corps :

  • Les bras doivent être positionnés avec les coudes à angle droit, les épaules relâchées, les avant-bras reposant sur le bureau.
  • Les genoux doivent être à angle droit, avec l’arrière du genou à trois doigts de l’assise du siège.
  • Les pieds doivent être à plat sur le sol, sans croiser les jambes. Ne pas hésiter à utiliser un repose-pied en cas de petite taille.
  • Le dos doit être droit : le galbe du dossier doit tomber dans le creux des reins.
  • Les accoudoirs doivent être réglés pour conserver les bras le long du corps.
  • Attention à ne pas bloquer le système de bascule du siège, qui assure un soutien. dorsal tout en favorisant le mouvement. Il faut donc régler la tension du ressort en fonction de son poids, ni trop relâché, ni trop serré.

Réglage de l’écran : essentiel pour les yeux

Une mauvaise disposition du ou des écrans, comme un réglage défaillant, peut aussi engendrer des troubles physiques et psychiques.

  • L’écran doit être positionné face à soi, à une distance d’environ 70 cm.
  • La ligne d’horizon des yeux doit être située sur le haut de l’écran.
  • En cas de double écran : les deux écrans doivent être positionnés à la même hauteur, en arc de cercle gauche ou droit, le principal restant positionné face à soi. Centrer les deux écrans s’ils sont utilisés de la même manière.
  • Le réglage de la résolution, de la luminosité et du contraste doit assurer un bon confort visuel et être le même, le cas échéant, pour les deux écrans.
  • En cas de verres progressifs (regard par le bas des lunettes), abaisser et incliner l’écran.

Le matériel de bureau : des gestes qui comptent

  • La souris doit être manipulée sans effort : c’est le bras qui doit bouger, et non le poignet.
  • Le clavier doit tomber sous les mains, les bras étant positionnés à angle droit.
  • Lorsque l’on s’appuie sur des notes manuscrites ou autres éléments papiers, privilégier un porte-documents (entre le clavier et l’écran) pour ne pas altérer le positionnement du clavier.
  • Les étagères doivent être garnies en fonction du poids des dossiers et de la fréquence d’utilisation : les plus utilisés doivent être positionnés entre les hauteurs de la hanche et de l’épaule.
  • Le positionnement du téléphone doit dépendre de sa fréquence d’utilisation.

Un environnement de travail à soigner

  • Privilégier un positionnement de l’écran perpendiculairement aux fenêtres, afin d’éviter reflets et contre-jour.
  • Favoriser un éclairage naturel et indirect.
  • Privilégier un bureau rectiligne : les plans de travail arrondis favorisent un déséquilibre de la posture.
  • Le bureau ne doit pas être situé près d’une porte ou dans un passage, pour éviter gène et, incidemment, stress et fatigue.

A faire / à ne pas faire

Des conseils simples à mettre en pratique :

  • Activez vos muscles au gré d’exercices simples.
  • Délaissez régulièrement votre écran : 5 minutes par heure ou 15 minutes toutes les 2 heures, le temps d’une pause ou d’une autre tâche.
  • Évitez de déjeuner devant votre écran : déconnectez !

Les erreurs classiques à éviter :

  • S’installer sans réglage adapté du siège et de l’écran à un poste de travail occupé précédemment par quelqu’un d’autre.
  • Décaler les écrans.
  • Travailler en mode confort, avachi au creux de son siège.
  • Rester assis longtemps sans mouvement derrière son écran.

A SAVOIR
Adopter une bonne posture ergonomique au travail permet d’éviter de nombreuses douleurs et pathologies. Mal de dos, lombalgie, tendinite, syndrome du canal carpien, maladie de Lyme figurent parmi les pathologies les plus récurrentes des troubles musculo-squelettiques (TMS), première cause d’indemnisation pour maladie professionnelle en France.

Comments

comments

One Response to "Santé au travail et mal de dos : adoptez la bonne posture au bureau !"

  1. ROUSSET GREGORY  20 septembre 2018

    Bjr,

    Si je peux me permettre, veuillez plutôt conseiller aux gens de favoriser un angle tronc cuisse ouvert de 120°, cela assure une bonne lordose lombaire essentielle à la bonne posture…pour se faire veuillez relever le siège …A votre disposition pour de plus amples informations…

    cdt Rousset gregory
    MKDE
    Osteopathe DE

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.