Toutes les urgences ne nécessitent pas forcément de se rendre à l'hôpital. En cas d'urgence, il n'y a pas que les urgences. Il y a aussi les maisons médicales de garde. Un dispositif qui démontre chaque jour son bien-fondé et son utilité.

Maisons médicales - Lyon

Les maisons médicales de garde pour les urgences « non-grave »

Les maisons médicales de garde de Lyon sont ouvertes en dehors des heures de consultations des cabinets et accueillent des patients nécessitant des soins “non programmés” (gastro-entérite, forte fièvre d’un enfant…). C’est-à-dire des pathologies ne relevant pas des urgences graves. Ce dispositif a permis de réconcilier les médecins avec les gardes en leur permettant d’exercer dans les meilleures conditions et désengorger les services d’urgences.

Trouver un médecin de garde à Lyon la nuit, le week-end et les jours fériés

Les MMG (maisons médicales de garde) sont ouvertes de 20 heures à minuit en semaine ; de 12 heures à minuit le samedi et de 8 heures à minuit le dimanche et les jours fériés. En dehors de ces horaires, les malades ont toujours la possibilité d’appeler SOS médecins, le 15 ou de se rendre aux urgences hospitalières.

«Mais, l’expérience montre que passé minuit, les urgences sont rares, mais souvent graves et que seul le 15 est à même d’y répondre», soulignait, au moment de leur mise en œuvre le docteur Romestaing, président du conseil départemental de l’Ordre des médecins.

Appeler les maisons médicales

Se rendre directement à une maison médicale de garde n’est pas utile, mieux vaut téléphoner avant au 04 72 33 00 33. Ce numéro permet d’entrer en contact avec un médecin régulateur, hébergé dans le centre 15 des HCL.

«Si les usagers ont un comportement anarchique et ne veulent pas passer par le médecin régulateur, on va reproduire dans les MMG les files d’attentes qui existent aux urgences» prévient le docteur Patrick Romestaing.

Selon la gravité des symptômes décrits, le médecin régulateur oriente le demandeur vers la MMG la plus proche de son domicile ou vers des services plus appropriés, notamment hospitaliers, si la pathologie décrite le nécessite.

Rencontrer les médecins des maisons médicales de garde

Le site des MMG de Lyon http://www.gardemedicale.com

Comment ?
Téléphoner 04 72 33 00 33.
Où ?
Le rendez-vous est donné dans la Maison médicale de garde la plus proche du domicile (quel que soit l’arrondissement de domicile du patient).
Quand ?
Du lundi au vendredi de 20 heures à minuit, le samedi de 12 heures à minuit et le dimanche et jours fériés de 8 heures à minuit.

Catherine Foulsham et Léa Torrès

Comments

comments

4 Responses to "Urgences – Maisons Médicales de Garde de Lyon"

  1. Pingback: Urgences enfants - urgence pédiatrique Lyon - Rhône-alpes | RA-Santé : Santé, forme et bien-être en Rhône-Alpes

  2. Pingback: Urgences pédiatriques de Lyon débordées - grippe a H1N1 - Rhône-Alpes | RA-Santé : Santé, forme et bien-être en Rhône-Alpes

  3. Jacquot  5 décembre 2015

    Quelle honte..
    Après une chute en sortant de mon travail un vendredi soir, j’ai décidé de me rendre à la maison médicale du quai Sarrail, le samedi en début d’après-midi. Ayant pris connaissance des démarches à suivre, j’ai appelé le numéro indiqué. A partir de midi, J’ai essayé de joindre une vingtaine de fois (au moins) le service de la maison médicale… En vain…. Cela ne sonnait pas, et on me disait que la ligne était saturée…
    Je me suis donc directement rendue à la maison médicale du quai Sarrail… Vide… Aucun patient avant moi, j’ai été prise en charge en 5mn…. Ainsi, je me suis demandée par qui la ligne téléphonique avait-elle pu bien être saturée !!! Je suis arrivée avec une attestation d’accident de trajet, mais surprise, le médecin de garde m’a expliqué qu’il n’acceptait pas ce genre d’attestation. Ce même médecin m’a fait passer dans son cabinet, m’a examiné en moins d’une minute et s’est jeté à corps dépourvu dans la paperasse, sans vraiment m’expliquer ce que j’avais.
    Il a refusé de prendre ma feuille d’accident de travail signée et remplie par mon employeur sous prétexte qu’elle ne comportait pas le cachet de l’entreprise. Hors, mon employeur m’avait également fourni une seconde feuille de déclaration d’accident de travail, sur laquelle il avait apposé le cachet de son entreprise. Incohérence totale. Du coup, j’ai dû avancer les frais, qui s’élèvent tout de même à 50 euros. Pis encore, le médecin m’a demandé si je souhaitais un arrêt de travail… Est-ce à moi, patiente, de décider si je dois m’arrêter ou non…. Ne chercher plus… J’ai trouvé le trou de la Sécu !

    Conclusion
    Une vraie déception, une honte même. Ces maisons médicales ont pour but de désengorger les urgences mais avec un tel système de prise en charge, nous allons droit dans le mur. Et encore, le personnel des urgences est beaucoup plus accueillant et sympathique.
    De plus, il me semblerait plus intelligent de créer un numéro propre pour chaque maison médicale, surtout si le numéro central ne fonctionne pas.

    Passez votre chemin, rendez vous aux urgences ou attendez le lendemain ou le début de semaine pour consulter votre médecin traitant.

  4. frederic  26 décembre 2015

    d’accord avec le précédent commentaire, jamais personne ne répond au téléphone. ils ne font même pas patienter, ils disent de raccrocher car la ligne est saturée. il vaut mieux pas avoir de problèmes graves !

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié.