L'Hôpital Femme Mère Enfant (HFME) de Bron, dans la banlieue Est de Lyon, a développé en dix ans une expertise qui en fait l’un des fleurons de la pédiatrie hospitalière française. Retour, à l’occasion d’une semaine de rendez-vous festifs, sur une décennie d’innovations médicales.

Le personnel de l'HFME a célébré les 10 ans du site de manière festive et colorée, lundi 23 avril. ©DR
Le personnel de l’HFME a célébré les 10 ans du site de manière festive et colorée, lundi 23 avril. ©DR

Pour célébrer son dixième anniversaire, l’Hôpital Femme Mère Enfant de Bron a mis sur pied un programme digne de l’événement, avec une série de rendez-vous programmés durant toute cette semaine du 23 au 27 avril 2018 et inaugurés par une grande photo de famille, lundi 23 avril. La journée du mardi 24 avril était consacrée à un cycle de conférences « Quoi de neuf au HFME », alors qu’une exposition photos, visible toute la semaine, a trouvé place dans le hall de l’hôpital pour illustrer les moments forts de ces dix premières années de fonctionnement.

A Lyon, l’intention de rassembler l’expertise pédiatrique en un lieu unique ne date pas d’hier. Évoqué dès les années 60, le projet d’HFME est finalement lancé en 1995. Le site ouvre ses portes en 2008 à Bron, au cœur du groupement hospitalier Est des Hospices Civils de Lyon, qui regroupe également les hôpitaux cardiologique (Louis Pradel) et neurologique (Pierre Wertheimer). Sont alors rassemblés sur ce même site les unités pédiatriques d’Edouard-Herriot et de Debrousse, ainsi que les maternités d’Edouard-Herriot et de l’Hôtel-Dieu.

Comptant aujourd’hui 472 lits et 2200 personnels dont 680 médecins, l’Hôpital Femme Mère Enfant se positionne comme le premier hôpital pédiatrique de France. Avec près de 4500 naissances par an, il s’agit également de la première maternité de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Par ailleurs, il occupe la première place en termes de fécondation in-vitro grâce à 1395 actes établis l’an passé.

 

L’HFME, une expertise exceptionnelle

L’HFME se compose de deux grands pôles d’activité médicales : le pôle des spécialités pédiatriques dédié à la prise en charge des enfants et le pôle couple nouveau-né visant à assurer la prise en charge liée à la grossesse qu’elle soit pathologique ou non.

Equipé de 3 blocs opératoires (pédiatrie, gynécologie, obsétrical) et de 40 centres de références des maladies rares, l’hôpital est en mesure de traiter les pathologies les plus singulières comme les plus complexes. Il fait également l’objet de régulières innovations destinées à accroître la qualité des soins et de l’accueil des patients. La mise à disposition de voiturettes électriques pour conduire les jeunes patients au bloc opératoire, l’aménagement d’un gymnase ou encore la création d’une nouvelle salle d’accouchement physiologique font ainsi partie des projets en cours de développement.

 

A SAVOIR
En 2017, l’HFME a comptabilisé 237 144 consultations (près de 1000 par jour) et 21 705 interventions chirurgicales. 4679 accouchements ont également été recensés, ainsi que 30 greffes d’organe et 1390 fécondations in vitro. En termes de fréquentation, les urgences pédiatriques ont recensé 83 423 passages (229 par jour), et les urgences gynéco-obstétricales 23 709 passages (65 par jour).

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.