Un an après le succès de l’édition parisienne, qui avait permis de récolter 80 000€ de dons au profit de la lutte contre le cancer, le Centre Léon Bérard inaugurait samedi la première Marche des Lumières lyonnaise. Un périple urbain qui a réuni 420 marcheurs et mobilisé plus de 1 000 personnes.

 

La limière viendra des participants à la marche.
Une marche solidaire pour soutenir la recherche contre le cancer.

Le temps d’une soirée, la nuit lyonnaise s’est illuminée autour d’une grande cause nationale. Le Centre Léon Bérard, désireux de suivre l’exemple de l’Institut Curie, à Paris, a lancé en effet sa propre Marche des Lumières, dans le but de récolter des fonds au profit de la lutte contre le cancer, première cause de mortalité en France.

L’événement, dont les participants étaient munis d’un ballon lumineux, se déroulait conjointement à Lyon et à Paris, en nocturne et sur 4 kilomètres. Malades, proches, membres du personnel du CLB ou simples anonymes, 420 personnes ont participé à cette action solidaire et fédératrice dont le départ et l’arrivée était situés sur la place des Terreaux, avec un passage sur les berges du Rhône, la Guillotière, la place Bellecour et le Vieux-Lyon. L’inscription s’élevait à 12€, et chaque marcheur devait avoir rassemblé 100€ auprès de ses proches pour prendre le départ, comme porteur de lumière. Un concept qui a permis aux organisateurs lyonnais de récolter plus de 155 000 euros.

De quoi élargir les contours du succès de cette première marche lyonnaise et contribuer à la pérennisation d’une manifestation plus que précieuse, en ces temps où la recherche fait l’objet d’avancées notables (détection précoce par prise de sang, compréhension des mécanismes déclencheurs de la maladie, nouvelles générations de médicaments…)

 

 

Plus d’informations sur www.marchedeslumieres.com

 

TEMOIGNAGE

« Le cancer, cela ne concerne pas que les autres »

L’Amicale des Rouge & Bleu participe à la première marche des lumières lyonnaise. Son président, Thierry Greco, en explique les raisons.

Thierry GrecoQu’est ce qui vous pousse à rallier les porteurs de lumières ?

Nous avons tous été confrontés, de près ou de loin, à cette terrible maladie. Le cancer, cela ne concerne pas que les autres. Délivrer des messages de sympathie à ceux qui en souffrent, c’est bien, mais c’est encore mieux de participer activement. Et je trouvais cela plus efficace d’agir en association plutôt que seul.

Avez-vous l’habitude de telles actions solidaires ?

Nous sommes une association de supporters de l’Olympique Lyonnais. Notre passion, c’est le foot, mais cela ne nous empêche pas de nous engager régulièrement pour de bonnes causes. L’an dernier, nous avons participé au tournoi caritatif organisé au profit du Centre Léon Bérard. Le lien s’est créé et c’est pourquoi nous avons voulu participer cette année à la Marche des Lumières.

 

 

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.