Neuf mois après l'acquisition de Merial, le groupe allemand Boehringer Ingelheim, numéro 2 mondial en santé animale, a inauguré ce lundi 2 octobre son nouveau siège France au cœur du Biodistrict Lyon-Gerland. A terme, ce bâtiment avant-gardiste accueillera plus de 700 personnes.

 

Merial, devenu Boehringer Ingelheim, renforce ses positions à Lyon
Le nouveau siège France de Boehringer Ingelheim, un bâtiment avant-gardiste au cœur du quartier de Gerland ©DR

Lyon va rester un acteur majeur sur la scène de la santé animale. C’est le sens du message qu’ont voulu faire passer les dirigeants du groupe Boehringer Ingelheim lors de l’inauguration de leur nouveau siège France dédié à la santé animale.  Implanté au cœur du Biodistrict Lyon-Gerland, ce bâtiment a été érigé sur l’ancien site historique de Merial. Neuf mois après la finalisation du processus d’acquisition de l’ex-filiale de Sanofi, ce nouveau siège est un symbole fort pour la direction du groupe allemand en direction des équipes lyonnaises comme des collectivités locales et territoriales.

« L’inauguration du nouveau siège constitue la confirmation et la concrétisation des engagements pris lors de l’acquisition de Merial, a expliqué Erick Lelouche, président de Boehringer Ingelheim Santé Animale en France. L’Hexagone représente pour nous un marché stratégique et Lyon devient, de fait, le centre de gravité de Boehringer Ingelheim en France. Un centre opérationnel clé où notre groupe concentre sur un même territoire ses activités industrielles, tertiaires et de R&D pour la santé animale ».

Des propos confirmés par Joachim Hasenmaier, membre du directoire de Boehringer Ingelheim et directeur des activités de santé animale au niveau mondial. « Lyon devient de fait le centre de gravité de Boehringer Ingelheim en France mais aussi, comme nous l’avions annoncé, un centre opérationnel clé où notre groupe concentre sur un même territoire ses activités industrielles, tertiaires et de R&D pour la santé animale« .

 

La santé animale, « moteur » du Biodistrict de Lyon-Gerland

Le groupe Boehringer Ingelheim mise sur la Métropole de Lyon pour se développer en France
Le Biodistrict de Lyon-Gerland compte un nouvel acteur mondial ©DR

Résolument éco-responsable, tant dans sa conception que ses fonctionnalités, BOREAL est le premier immeuble d’une telle surface (plus de 15 500 m2) à énergie positive à Lyon.

L’implantation du siège de Boehringer Ingelheim Santé Animale dans le quartier de Gerland renforce la notoriété et l’attractivité du Biodistrict lyonnais. Ce secteur au sud de l’agglomération regroupe désormais une cinquantaine d’acteurs majeurs en sciences du vivant, dont plusieurs leaders mondiaux comme Boehringer Ingelheim. « Cette implantation au cœur du quartier de Gerland ne doit rien au hasard. C’est en effet sur cette avenue que l’aventure de Merial a débuté. Un site chargé d’histoire, à proximité des anciens abattoirs de Lyon (devenus la Halle Tony Garnier) où Charles Mérieux créait en 1947 l’institut Français de la Fièvre Aphteuse et démarrait la production de vaccins vétérinaires à l’échelle industrielle« , a rappelé Joachim Hasenmaier, estimant que son groupe entendait jouer à l’avenir « un rôle moteur » dans l’avénement d’un pôle d’activité d’envergure mondiale.

Une soixantaine de personnes, basées principalement à Reims et à Paris, doivent rejoindre prochainement le siège France basé à Lyon. A terme, le nouveau bâtiment Boréal abritera plus de 700 salariés, et permettra de regrouper sur un seul site toutes les activités tertiaires de Boehringer Ingelheim santé animale en France. Au total, le groupe allemand emploie plus de 1500 personnes sur la grande région lyonnaise.

 

A SAVOIR

Avec un chiffre d’affaires de près de 16 milliards d’euros en 2016, le groupe Boehringer Ingelheim figure parmi les vingt principaux laboratoires pharmaceutiques au monde mais il s’agit du premier groupe indépendant familial. Le géant allemand emploie 50 000 personnes dans le monde, dont 10 000 dédiées à la santé animale.

 

 

 

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié.