A Lyon, du 24 novembre au 3 décembre, l’association LES 111 DES ARTS LYON organise son exposition annuelle dans l’Atrium de l’Hôtel de Ville. Le principe ? 111 œuvres exposées à acheter au prix de 111 euros, au profit des enfants malades. Des images pour adoucir les maux....

 

L'association Les 111 des Arts reviennent dans l'Atrium de l'Hôtel de Ville de Lyon
A Lyon, les 111 des Arts permettent d’acquérir des tableaux tout en faisant une bonne œuvre ©DR

 

A Lyon, jusqu’au 3 décembre, l’association LES 111 DES ARTS LYON organise son exposition annuelle dans l’Atrium de l’Hôtel de Ville, place des Terreaux, avec l’ambition de mettre la peinture au service d’une bonne cause, en l’occurrence celle des enfants malades. Le principe de cette manifestation ? 111 artistes, reconnus ou émergents, ont été sélectionnés par un jury composé de deux critiques d’art, deux artistes et deux collectionneurs, parmi plus de 300 candidatures reçues pour l’édition 2017. Pour espérer obtenir les faveurs du jour, chaque artiste présente au moins 11 oeuvres, au même format carré (20×20).

Lors de l’exposition, les artistes sélectionnés présentent 5 oeuvres sur des panneaux personnels disposés en ordre alphabétique, autour de la salle d’exposition. Cette formule originale fonde le succès de l’exposition. « Son efficacité prouvée reflète la participation active des artistes qui, tous, acceptent spontanément les conditions imposées par l’association« , expliquent les organisateurs de l’expo. Précision importante: l’artiste est entièrement libre de choisir son sujet, sa technique (peinture, dessin, gravure, collage, assemblage, photographie…) et son mode d’expression (abstrait, figuratif, minimaliste…). Ainsi, l’exposition reflète toutes les tendances de la création artistique contemporaine.

 

Des tableaux à acheter… et à emporter

Tableau du 111 des Arts à Lyon
Pascale Aurelle-Thibaut

Tout au long de l’exposition, pour soutenir l’action de l’association, les adhérents ont la possibilité de choisir parmi les 111 artistes sélectionnés une ou plusieurs toiles, les décrocher et les emporter après en avoir acquitté le montant unique de 111 euros par toile. Cette méthode « cash and carry » séduit un public toujours plus nombreux. En 2016, près de 3 000 oeuvres ont ainsi été achetées à Lyon, Paris et Toulouse.

Pour la première fois cette année, ils ont aussi la possibilité d’acheter des billets de tombola pour espérer gagner « L’été à Lyon » de Macha Belsky, peintre russe installée à Lyon depuis 1996, qui a  offert à l’association l’une de ses œuvres. « Il est unique de par ses dimensions (80×80), de par sa valeur (artiste cotée sur le marché international), de par sa facture (technique mixte et acrylique sur toile), et, surtout, de par son message, car, Macha est particulièrement sensibilisée par notre action vis-à-vis des enfants atteints par de graves maladies comme le cancer et la leucémie« , soulignent les organisateurs. A l’issue de l’exposition, le dimanche 3 décembre à 15h00 aura lieu le tirage au sort de la tombola.

 

A Lyon, la peinture au chevet des enfants malades

Tableau exposé aux 111 des Arts à Lyon
Isabelle Arca

Les ressources de l’association LES 111 DES ARTS proviennent des cotisations, 30 € par an pour les membres actifs, 80 € pour les membres bienfaiteurs (un certificat de déductibilité fiscale est remis pour le montant de l’adhésion). L’organisation annuelle de cette exposition d’art contemporain permet de renforcer la notoriété de l’association et de recueillir des fonds. En effet, les adhérents peuvent acquérir des oeuvres originales pour un prix unique de 111 €, la part de l’artiste étant fixée à 48 €, celle de l’association à 43 € et celle de l’encadreur à 19 €.

Des images pour adoucir les maux…. La totalité du produit net de ces manifestations est versée aux services d’hématologie et d’oncologie pédiatrique des hôpitaux pour enfants de l’Institut d’Hématologie et d’Odontologie Pédiatrique (IHOPe) du professeur Yves Bertrand et du docteur Christophe Bergeron. Lors du vernissage de l’exposition, le jeudi 23 novembre, ce dernier se verra remettre un chèque de 50 000 euros pour améliorer le quotidien des enfants malades. Depuis sa création, en 2003, le rendez-vous culturel a reversé la somme de 748 000 euros à l’IHOPe de Lyon.

 

A SAVOIR

L’association LES 111 DES ARTS, à but non lucratif, a été fondée en 1995 à Paris, celle de Lyon en 2003. Elle est entièrement gérée par des bénévoles. L’association poursuit un double objectif :  soutenir la cause des enfants gravement malades et promouvoir l’art et les artistes contemporains en les rendant accessibles à tous. L’association comprend aujourd’hui trois antennes : à Paris, Lyon et Toulouse. Les trois associations soeurs, autonomes, sont regroupées au sein d’une union, l’Association LES 111 DES ARTS, garante de l’éthique commune.

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié.