Homéopathie, aromathérapie, phytothérapie… Ces médecines naturelles ont les faveurs du public. Mais seule l’homéopathie est reconnue et utilisée par la médecine traditionnelle. Même à l’hôpital, elle fait des adeptes.

granules homeopathique

De plus en plus de Rhônalpins se tournent vers l’homéopathie, la phytothérapie ou encore l’aromathérapie.
De toutes les médecines naturelles, l’homéopathie est la seule reconnue par l’Ordre des médecins depuis 1997 en tant qu’orientation médicale. Cette reconnaissance est moins due à la preuve scientifique de l’efficacité des principes homéopatiques qu’à un énorme succès auprès du grand public. En effet, la proportion de consommateurs d’homéopathie est passée de 22% à 40% entre 1984 et 2002 (chiffres Boiron) faisant de la France le premier consommateur d’homéopathie au monde.

SIDA et homéopathie

Marie-France Bordet médecin généraliste, s’est formée à l’homéopathie dès la fin de ses études. Consultante chez Boiron et chargée de recherches depuis de nombreuses années, elle assure une consultation d’homéopathie à l’hôpital de l’Hôtel-Dieu. Avec le docteur Jean-Louis Masson, médecin homéopathe également, ils se relayent dans le service hépatologie et gastro-entérologie du professeur Christian Trepo. La consultation existe depuis une quinzaine d’années. L’homéopathie y est utilisée pour limiter les effets indésirables des traitements des malades atteints d’hépatites et du sida.

«Les patients sont parfois très fatigués, ont des problèmes d’humeur, ils deviennent irritables ou dépressifs. Certains font des réactions allergiques, ils ont des démangeaisons…,» indique Marie-France Bordet.
A maladie égale et traitement égal, elle a constaté que chaque patient réagissait différemment. «Les médecins allopathiques n’ont pas vraiment de réponses à ces effets indésirables, hormis les antidépresseurs ou anxiolytiques. Je pense avoir une approche différente du patient, car je m’attache non seulement aux symptômes, mais aussi au comportement et aux habitudes du patient».

Homéopathie : pas de risques de toxicité

Depuis le début de sa carrière le docteur Marie-France Bordet a pu constater l’intérêt grandissant pour l’homéopahie et en premier lieu de la part du grand public. «Les patients qui subissent des traitements lourds sont contents d’avoir l’homéopathie qui ne présente aucun risque de toxicité ou d’intéractions médicamenteuses», affirme-t-elle.
«Je traite par exemple une femme atteinte du VIH depuis plusieurs années. Depuis son VIH, elle a été ménauposée et a eu un cancer du sein. Elle vient toujours me voir car l’homéopathie l’aide à gérer le stress généré par la maladie».

Homéopathie à Lyon

Selon Marie-France Bordet l’homéopathie est de mieux en mieux intégrée dans le milieu hospitalier, comme en gynécologie-obstétrique. Mais son introduction dépend uniquement de l’esprit d’ouverture du chef de service. «Cette ouverture est positive, cela permet d’avoir un échange fructueux entre allopathes et homéopathes et c’est l’intérêt du patient qui prime. Dans les services où des consultations d’homéopathie ont été mises en place, elle est complétement banalisée, on ne parle même plus de médecine douce».

A savoir

Liste non-exhaustive des hôpitaux et services utilisant l’homéopathie en Rhône-Alpes :

Ain: Hôpital de Fleyriat (Bourg-en-Bresse) : Service gynécologie-obstétrique.

Drôme: Hôpital de Romans (Romans-sur-Isère): service de gynécologie-obstétrique.

Isère: Clinique Saint-Charles (Roussillon).

Loire: Centre Hospitalier Privé Loire (CHPL) (Saint-Etienne) : sercice de gynécologie-obstétrique.

Rhône: Centre Médico-Chirurgical de Réadaptation des Massues (Lyon 5e) : service de chirurgie orthopédique (préparation opération); Hôpital Saint-Joseph – Saint-Luc (Lyon 7e) : Consultations homéopathie; Clinique du Tonkin (Villeurbanne): service de gynécologie-obstétrique; Hôpital de l’Hôtel Dieu (Lyon 2e) : service d’hépatologie, gastro-entérologie.

Comments

comments

2 Responses to "L’homéopathie, championne des médecines naturelles"

  1. SOUPIROT  9 juillet 2011

    Je suis une adepte de l’homéopathie depuis 30ans!
    Je soigne mes enfants de 10 et 12ans depuis leur naissance, mon mari (avec plus de difficultés)ainsi que nos chats et moi même ainsi.
    Je suis préparatrice en pharmacie d’officine et bien sûre ma spécialité c’est l’homéopathie ainsi que les Fleurs de Bach, l’aromathérapie, la micro-nutrition…Aujourd’hui mon souhait est de rentrer au service d’un hôpital afin de conseiller l’homéopathie mais je ne suis pas médecin!
    Contactez moi si vous ou un de vos proches êtes intéressés ou même si vous avez une idée à comment je dois procéder.
    Merci Alice

  2. Den  25 août 2011

    Pff…
    Avec Soupirot et autres affidés à tous les charlatanismes possibles genre homéopathie, y a de quoi soupirer…
    Vous devriez aussi essayer, la radiesthésie, l’imposition des mains, la réflexologie, l’auriculothérapie, l’accupuncture, le chamanisme, le shiatsu, la chiropraxie, etc, parce qu’une chose est certaine, avec vous, tout ça va marcher !
    Et vous savez pourquoi ? Parce que vous êtes CREDULE et n’avez aucun esprit critique !!!

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.