Président-fondateur des Entretiens de Galien, dont la deuxième édition est organisée à l’Espace Tête d’Or, à Lyon, les 21 et 22 novembre 2018, Gilles Aulagner, professeur de pharmacie clinique à la pharmacie centrale des HCL, note l’évolution du rôle du pharmacien en France.

 

Le pharmacien a de plus en plus de missions dans son officine
Le pharmacien est devenu un élément essentiel du système de santé français ©HconQ-Shutterstock

 

Pourquoi avoir créé les Entretiens de Galien ?

Cette initiative s’inscrit dans la lignée d’Ipharmex. On a souhaité relancer un événement capable de réunir des pharmaciens de tous les horizons pour échanger des informations de haut niveau scientifique en toute indépendance. L’autre objectif est de mettre en avant la place de Lyon dans l’univers de la santé, une métropole qui regroupe le premier CHU de province, le premier pôle universitaire de province, ainsi que quels leaders de l’industrie pharmaceutique et de belles statups pleines de promesses.

 

Le pharmacien bientôt confronté à la sérialisation

Quels seront les thèmes au cœur des débats lors de cette édition 2018 ?

On va beaucoup parler de sérialisation, un terme encore méconnu même par les pharmaciens Mais un thème important car il s’agit de lutter contre la contrefaçon des médicaments. L’Europe a mis en place un système complexe qui doit entrer en vigueur le 9 février 2019. Le problème, c’est que peu de gens sont au courant de cette initiative, même les professionnels.

 

Concrètement, comment cette sérialisation va se traduire ?

Le pharmacien devra à l’avenir vérifier que la boîte de médicament est bien scellée. Chaque boîte comportera aussi un data matrix avec un code aléatoire pour repérer toute contrefaçon.

 

Dispositifs médicaux et cancérologie ambulatoire

Quels seront les autres thèmes abordés ?

Les recherches et les innovations dans le domaine des dispositifs médicaux seront abordées. Il s’agit d’un domaine très évolutif qui tient une place aussi importante que les médicaments dans la thérapeutique et qui nécessite des évaluations cliniques. Parmi ces innovations sera évoqué l’impression 3D (3 dimensions) qui permet à partir de cellules, de céramiques ou d’os de reconstruire certains tissus (rétine) ou des éléments du visage ou des os cassés au décours d’un accident.

On va aussi parler de cancérologie ambulatoire, en plein développement avec l’émergence de traitements anti cancéreux administrés par voie orale et non plus injectables. Les pharmaciens d’officines doivent être informés de ces innovations permanentes.

Il sera également question de vaccination, et en particulier de l’expérimentation menée dans quatre régions, dont Auvergne-Rhône-Alpes, qui permet aux pharmaciens de vacciner contre la grippe. A ce jour, plus de 350 000 personnes ont ainsi pu se faire injecter le vaccin dans une pharmacie. Cela contribue de manière active à l’augmentation de la couverture vaccinale en France, raison pour laquelle cette expérimentation sera dès l’an prochain déclinée au niveau national.

 

Pharmacien, des missions élargies à l’avenir

Le pharmacien va-t-il avoir encore d’autres missions à l’avenir ?

Oui, de plus en plus. C’est le cas par exemple dans le cadre du développement de l’intelligence artificielle dans le domaine de la santé. La moindre erreur dans un algorythme peut avoir des conséquences dramatiques sur des personnes souffrant de diabète ou de maladies chroniques. Durant les entretiens, on va aussi beaucoup parler des TROD, ces dosages biologiques sans prélèvement en vente dans les officines qui peuvent être réalisés à domicile ou par les pharmaciens.

 

Comment voyez-vous l’évolution du métier de pharmacien ?

Avec l’évolution de notre système de santé, son rôle va devenir essentiel au fur et à mesure qu’il se verra confier de nouvelles missions. Il sera à la fois de plus en plus proche des patients et une garantie de meilleure prise en charge du malade. Songez qu’aujourd’hui, 57% de la rémunération moyenne des pharmaciens provient d’honoraires. Sa rémunération dépens donc de moins en moins du prix des médicaments et des volumes de boîtes vendues

Ce chiffre illustre bien l’évolution de notre profession tout en valorisant notre mission de conseil.

 

A SAVOIR

La deuxième édition des Entretiens de Galien se déroulera le mercredi 21 et jeudi 22 novembre à l’Espace Tête d’Or de Lyon. Ils accueillent tous les pharmaciens d’officine (titulaires et adjoints), hospitaliers, industriels et universitaires. Le programme comporte des présentations d’actualités scientifiques et professionnelles avec des intervenants de haut niveau, traitées en plénière, simultanément dans 2 salles ou sous forme de tables rondes. En parallèle aura lieu un « Hackathon » avec pour thème : « Créer le bagage digital du pharmacien au service de ses missions dans l’intérêt du patient ». Le Hackathon est un concours d’innovation ou 5 équipes pluridisciplinaires vont travailler pour imaginer les services de demain. Présentation devant des jury et remise de prix à l’issue des deux jours.

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.