Bien jouer au golf passe d’abord par un bon échauffement. Raphaël Reynaud, pro expérimenté du Golf Club de Lyon, explique comment bien préparer son corps avec quelques mouvements simples au practice.

L'échauffement au golf commence toujours par les épaules.
L’échauffement au golf commence toujours par les épaules.

Préparer son corps

« Problèmes de dos ? Courbatures ? Articulations douloureuses ? Avant de frapper vos premières balles, n’oubliez pas d’effectuer un réveil musculaire au practice. Une bonne mise en condition sur le plan physique est encore plus indispensable qu’un seau de practice. Il faut donc prévoir un bon quart d’heure minimum pour préparer son corps avec quelques mouvements simples, de haut en bas, du cou aux chevilles. Un tel échauffement va générer un gain de 20% en amplitude par rapport à des muscles à froid, ce qui signifie une meilleure rotation, une vitesse de club optimisée. Ainsi, vous serez immédiatement dans le bon tempo, à 100% de votre potentiel dès le premier drive, ce qui va vous mettre en confiance pour la suite de votre parcours. A l’inverse, une mise en jeu à froid risque de plomber d’entrée votre carte et vous mettre dans de mauvaises dispositions sur le plan psychologique. Donc, commencez par chauffer les principales articulations, les bras, le tronc, les hanches, les genoux, puis passez aux petites articulations. Vous pourrez ensuite commencer votre échauffement technique ».


1. L’échauffement du haut du corps commence par les épaules avec une série de quinze rotations à 90 degrés, club en position transversale sur des épaules le plus relâchées possibles.

2. Pour l’étirement de la colonne vertébrale et du dos, appui sur le club, bras allongés, jambes tendus, faites passer votre tête entre vos mains en soufflant dans la phase descendante.

3. Chauffez l’articulation de vos chevilles qui vont jouer un rôle de fléchisseur pendant le swing. Pour cela, effectuez une série de rotations de la jambe droite puis de la jambe gauche, mains croisées sur le torse.

4. Pour débloquer les articulations des avant-bras et des poignets, doigts entremêlés, effectuez une série d’une vingtaine de rotations des mains.

5. Les cervicales sont souvent soumises à rude épreuve sur les premiers drives. Pour les préserver, effectuez quelques mouvements du cou en rotation pour décontracter tous les muscles de l’axe rachidien.

6. Pour terminer, prenez deux fers et effectuez une série de swing, d’abord lentement puis les derniers sur un tempo plus élevé. Le poids des clubs vous obligera naturellement à ne pas forcer et conditionnera ainsi le rythme de vos premiers coups.

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.