Vous souhaitez perdre un peu de poids ? Avoir une silhouette de rêve ? Cédric Ben Chemhoun, nutritionniste et diététicien à Lyon, nous explique la marche à suivre. Attention aux idées reçues !

 

Mincir vite, un objectif parfois dangereux
Une alimentation équilibrée, la recette d’un régime réussi

 

Pour perdre du poids en vue d’un objectif précis, il existe une « cure express » sur une période de trois mois. A qui s’adresse-t-elle ?

A des personnes qui ont jusqu’à 6 kilos maximum à perdre. Cette cure d’amincissement se fait en vue d’une opération de chirurgie esthétique ou thérapeutique, ou pour un événement, comme un mariage. Il faut donc que le patient ne mange pas foncièrement mal et que son corps fonctionne bien. Si ces kilos ont été pris à cause de défauts d’ordre métabolique, de troubles hépatiques, cela ne marchera pas. En trois mois, on n’a pas le temps de faire une régulation métabolique. En fait, il n’y a que 5 à 10% des patients qui sont éligibles à cette perte de poids rapide et ciblée.

 

Est-il donc possible de cibler certaines zones du corps ?

Non, sauf avec l’aide de dispositifs technologiques médicaux particuliers. Le problème de la nutrition humaine est que l’on ne peut pas créer un régime localisant. Certains grands schémas alimentaires peuvent toutefois donner une légère orientation, et permettre par exemple de faire dégonfler le ventre, mais pas d’attaquer la graisse abdominale. Pour faire fondre certains endroits avec précision, il faut combiner la nutrition avec des appareils médicaux. Par exemple, on peut utiliser un dispositif médical pour éliminer l’eau dans certaines zones du corps. Les machines permettent de rendre plus accessibles certaines zones rebelles. Mais attention, aucune machine au monde ne fait maigrir : seule la nutrition le pourra.

 

Régime: manger de tout sans excès

Vous préférez donc orienter vos patients vers un suivi un peu plus long ?

Le mieux, c’est la régulation nutritionnelle. On peut perdre environ 30kg par an, mais si l’on a 10 à 12kg à perdre, je préconise de le faire sur 6 mois. Le corps humain ne réagit pas au doigt et à l’œil. Par exemple, quelqu’un qui vient me voir avec 7kg en trop : c’est peu mais si tout l’excédent est localisé sur les fesses, c’est beaucoup ! Le problème est que la graisse est trop en épaisseur. On sera donc obligé de faire un travail sur 6 mois pour un résultat impeccable.

 

De manière générale, si l’on veut se maintenir en forme, existe-t-il des aliments à éviter ou faut-il manger de tout ?

En nutrition, depuis 20 ou 30 ans, on fait croire qu’il y a des aliments gentils et des aliments méchants. C’est une grosse bêtise ! Il y a juste des aliments plus ou moins combinables. Et selon les patients, les combinaisons sont plus ou moins judicieuses. Certains par exemple ne pourront pas mélanger du fromage avec des protéines. Mais il est très déconseillé d’éliminer des aliments. Certains disent par exemple que les féculents font grossir, c’est faux. L’objectif est ainsi de manger de tout avec parcimonie, sans tomber dans l’utopie des 5 fruits et légumes par jour. En fait, il est impossible d’établir une règle qui vaudrait pour tous ! 

 

Comments

comments

One Response to "Mincir vite et bien, c’est possible ?"

  1. Plasticien Tunisien  9 décembre 2014

    C’est possible aussi grâce à une liposuccion (aussi appelée lipoaspiration ou liposculpture) est une opération de chirurgie esthétique permettant un remodelage de la silhouette (« culotte de cheval » ventre, flancs, cuisses, genoux, mollets, bras, seins chez les femmes) par l’aspiration des amas graisseux rebelles et profonds (type cellulite) résistants aux régimes amincissants…

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.