Les coups de soleil et autres brûlures superficielles se traitent rapidement en appliquant quelques recettes simples. Les conseils d'un pharmacien.

 

Les brûlures de la peau exigent des soins en fonction de leur degré de gravité
Le coup de soleil, une brûlure superficielle à bien hydrater ©ra-sante

Qu’est-ce qu’une brûlure ?

On distingue trois à quatre niveaux de brûlures : celle du 1er degré, en cas de coup de soleil par exemple, se traduit par une simple rougeur sur la peau. Celle du 2e degré, superficielle ou profonde, voit l’apparition de cloques et exige davantage de précautions pour éviter des complications; Enfin, la brûlure du 3e degré, qui est la plus grave, car la peau est carbonisée. L’épiderme (la couche superficielle de la peau) mais aussi le derme (couches profondes) sont détruits, exigeant une greffe. Sachant que toute forme de brûlure est susceptible de s’infecter, il est conseillé de la soigner de manière appropriée.

 

Comment traiter une brûlure ou un coup de soleil ?

S’il s’agit d’une brûlure bénigne au 1er degré (coup de soleil), contentez-vous d’appliquer en couches épaisses des crèmes et autres produits appropriés comme la Biafine que vous trouverez chez votre pharmacien.

En cas de brûlure superficielle au 2e degré (coup de soleil sévère avec cloques), il convient de passer sous l’eau froide la partie touchée puis de la nettoyer avec un antiseptique dermique incolore. On n’appliquera notamment pas d’éosine afin de pouvoir vérifier l’évolution de la brûlure et détecter une éventuelle inflammation. On posera ensuite un pansement gras, car il faut éviter tout contact entre la peau et l’extérieur. Ce pansement sera changé au moins tous les deux jours ou chaque fois qu’il a été souillé. Si une rougeur persiste, mieux vaut consulter, car il y a toujours un risque de surinfection. De même est-il fortement conseillé en cas de brûlure, de vérifier que sa vaccination antitétanique est bien à jour.

 

Les bons et mauvais réflexes en cas de brûlure…

  • Pour les simples coups de soleil, prenez une douche ou un bain froid pour calmer la sensation de chaleur, puis appliquez une crème hydratante.
  • Buvez beaucoup, même si vous n’avez pas soif, afin d’hydrater votre peau asséchée par le soleil.
  • N’hésitez pas à prendre un médicament antalgique en cas de douleur, surtout avant le coucher, pour bien dormir…
  • En cas d’apparition de cloques ou de croûtes, ne cherchez pas à percer ni à gratter, au risque de surinfection.
  • Sur une peau rougie ou brûlée de manière superficielle, évitez de vous mettre au soleil ou appliquez avant toute exposition une crème solaire avec un indice élevé.
  • Dans tous les cas, évitez les expositions au soleil lorsque l’astre est à son zénith et appliquez régulièrement une crème solaire afin de limiter les risques d’apparition de mélanomes et de cancers de la peau.

 

NB: article validé par un pharmacien

 

A SAVOIR

En cas de coup de soleil ou de brûlure superficielle, il existe quelques astuces de grand-mère. La plus connue ? L’aloe vera. Cette plante vivace facile à trouver en gel présente à la fois des vertus hydratantes et anti-inflammatoires. Appliquez le gel sur le coup de soleil en massant la peau doucement, puis répétez le soin quelques heures plus tard.

Si la douleur est intense, vous pouvez aussi sortir du réfrigérateur un yaourt nature dont vous appliquerez le contenu en couche épaisse durant quinze minutes avant d’aller vous rincer. Pour favoriser l’hydratation de la peau et accélérer le processus, vous pouvez enfin appliquer des tranches de tomates ou des rondelles de concombres sur les zones inflammées.

 

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié.