Chiens ou chats, vos animaux de compagnie font votre bonheur au quotidien. Même si ce bonheur n'est pas anodin pour votre portefeuille selon une enquête menée par SantéVet auprès de plus de mille propriétaires d'animaux de compagnie. Instructif.

 

 

Chien ou chat, la proximité entre l’animal de compagnie et son maître n’a jamais été aussi étroite. C’est du moins l’un des grands enseignements de la deuxième enquête menée par SantéVet, leader français de l’assurance santé, auprès d’un échantillon de plus de 1 000 propriétaires de chiens ou de chats. Cette enquête annuelle, qui va de l’acquisition de l’animal à sa santé en passant par les bienfaits apportés au quotidien à son environnement, montre le lien étroit qui unit le propriétaire et son animal de compagnie, à la maison, au travail et en vacances. L’occasion également de mettre en valeur le rôle central du vétérinaire dans la préservation de ce lien pour contribuer au bien-être des animaux de compagnie et… de leur propriétaire.

 

Chiens et chats, l’anti-stress par excellence

Premier enseignement, l’animal de compagnie est source de bien-être et de divertissement pour les maîtres et participe au développement des enfants. En effet, les animaux de compagnie sont principalement considérés comme des facteurs de bien-être visant à apaiser et à réduire le stress, l’anxiété et l’ennui et enfin à tenir compagnie aux propriétaires. L’enquête montre en particulier que :
– 61% des propriétaires de chien et 74% des propriétaires de chat déclarent que leur animal de compagnie augmente leur bien-être tout en les apaisant.
– 21% des propriétaires de chats estiment que l’animal de compagnie responsabilise les enfants et participe à leur éducation.
– Les propriétaires de chiens passent plus de temps avec leur chien (7,5 heures en moyenne par semaine) que les propriétaires de chats (5,2 heures en moyenne par semaine).
– Les séances de câlins sont les activités les plus partagées avec les animaux, auxquelles s’ajoutent les balades avec les chiens.

25% des propriétaires veulent leur animal au travail !

Plus étonnant, il ressort de cette enquête que… 23% des répondants pensent que leur animal de compagnie leur ressemble, dont 27% des propriétaires de chiens !
Moins surprenant, plus de 75% des propriétaires parlent quotidiennement avec leur animal et 80% affirment que leur animal les comprend.
Travailler avec son chien ou son chat sur les genoux, c’est possible. Du moins, pour 25% des propriétaires qui souhaiteraient pouvoir emmener leur animal. Malheureusement, 78% des propriétaires actifs travaillent dans des entreprises qui n’acceptent pas aujourd’hui la présence d’animaux sur le lieu de travail.
Et pendant les vacances ? Il s’avère que la grande majorité des propriétaires de chiens partent généralement accompagnés de leur compagnon. En revanche, la moitié des propriétaires de chats ne partent jamais en compagnie de leur animal.

 

La santé, priorité n°1 des propriétaires d’animaux de compagnie

Selon les résultats de cette étude à grande échelle, la santé de l’animal reste la priorité n°1 du propriétaire qui doit pouvoir faire face à des dépenses d’alimentation, de santé et de bien-être pouvant aller jusqu’à 1000 € par an pour un chien. L’étude montre également que 37% des propriétaires de chiens et 29% des propriétaires de chats considèrent comme « utile » ou « très utile » le fait de contracter une assurance santé animale pour subvenir à des dépenses vétérinaires qui peuvent atteindre 1500 ou 2000 €.

En France, seulement 7% des foyers ayant un chien et 3% des foyers ayant un chat sont assurés, contre 35% au Royaume-Uni. « Globalement, l’assurance santé animale est beaucoup plus développée dans les pays du Nord, alors que le marché est pratiquement inexistant en Europe du Sud. Idem aux Etats-Unis où le taux de couverture ne dépasse pas 3% alors que les frais vétérinaires sont très élevés « , précise Jérôme Salord, le président de SantéVet.

Il est vrai qu’un animal de compagnie n’est pas andin dans le budget familial annuel. Parmi les frais le plus souvent évoqués, la stérilisation concerne davantage les chats que les chiens. Et parmi les 88% de chats stérilisés, 40% d’entre eux consomment de la nourriture dédiée aux animaux stérilisés contre 13% pour les chiens.
En revanche, les propriétaires de chiens ont davantage recours aux soins et aux solutions préventives que les propriétaires de chat :
a) Antiparasitaire : 89% pour les chiens contre 77% pour les chats
b) Vermifuge : 82% pour les chiens contre 71% pour les chats
c) Vaccination : 82% pour les chiens contre. 56% pour les chats

 

Chiens, en moyenne deux fois par an chez le vétérinaire

Autre constat, les chiens sont mieux soignés et mieux suivis. 55% des propriétaires de chiens font un bilan de santé annuel pour leurs animaux contre 36% pour les propriétaires de chats.
Les propriétaires de chiens se rendent généralement 1,9 fois par an chez le vétérinaire en moyenne et 1,1 fois par an pour les propriétaires de chat. 8% des propriétaires de chien ne se sont pas rendus chez le vétérinaire au cours des 12 derniers mois et 32% concernant les propriétaires de chat.
Par ailleurs, les propriétaires de chien dépensent plus que les propriétaires de chats. Les propriétaires de chien dépensent en moyenne 211€/an chez le vétérinaire et 166€/an pour les propriétaires de chat.
La plus grosse dépense chez le vétérinaire s’élève à 251€ en moyenne pour les propriétaires de chien et 217€ pour les propriétaires de chat.
Maintenant, quelle serait leur décision face à une facture vétérinaire de plus de 1 000 € ? 19% des propriétaires de chat envisageraient d’euthanasier leur animal contre 9% chez les propriétaires de chien…
Autre enseignement de cette enquête, le rôle de plus en plus prépondérant du web en cas de souci de santé de son animal. Ainsi, 15% des propriétaires d’animaux consultent systématiquement des sites internet en cas de souci de santé.

 

Achat d’un animal de compagnie : le prix n’est pas un critère

Enfin, avec pour principal critère d’achat la race pour le chien et l’apparence pour les chats, le prix n’est pas un critère de choix. Les propriétaires dépensent en moyenne 619€ pour l’achat d’un chien contre 222€ pour l’achat d’un chat. En ce qui concerne l’acte d’achat, il ressort notamment que 62% des propriétaires de chien ont acheté leur animal contre 15% pour les propriétaires de chat. L’achat est principalement réalisé auprès d’éleveurs pour les chiens (41%), de préférence dans des refuges pour les chats (53%), même si 31% des propriétaires l’ont acheté chez un particulier.

 

A SAVOIR

La France compte actuellement 63 millions d’animaux de compagnie (environ 8 millions de chiens et 9 millions de chats), soit presque autant que la population totale du pays, et plus de 48% des ménages ont au moins un petit compagnon.

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.