Soins

Soins

Balnéothérapie, l’eau pour soulager la douleur

Balnéothérapie, l’eau pour soulager la douleur

Arthrose, rhumatisme, douleurs dorsales, tendinites, gonalgies… Ces maux qui accompagnent votre quotidien sont difficiles à soulager, au point d’être à l’origine de déprime pour les douleurs les plus intenses. Dans certains cas, la rééducation en piscine s’avère judicieuse. Rencontre avec Elodie Brouillat, masseur-kinésithérapeute, qui pratique la balnéothérapie.

Le premier centre de médecine du sport ouvert à Saint-Priest (Rhône)

Le premier centre de médecine du sport ouvert à Saint-Priest (Rhône)

Entorses, traumatismes, tendinites, rééducation… Santely Sport est le nouveau centre de consultation de médecine du sport et de rééducation ouvert par l’Hôpital Privé de l’Est Lyonnais, à Saint-Priest. Destiné à tous les sportifs, amateurs comme professionnels, cet établissement offre une prise en charge rapide et complète en un seul et même lieu.

Brûlures: Saint Joseph Saint Luc innove à Lyon

Brûlures: Saint Joseph Saint Luc innove à Lyon

Le Service des brûlés du Centre Hospitalier Saint Joseph Saint Luc a développé un nouvel outil informatique de calcul de la surface brûlée. Simple d’utilisation, ce programme permet aux professionnels de santé d’estimer en quelques clics les apports en eau nécessaires aux victimes de brûlures, apports réalisés sous forme de perfusions.

A Lyon, l’hypnose fait les yeux doux au milieu hospitalier

A Lyon, l’hypnose fait les yeux doux au milieu hospitalier

De plus en plus d’hôpitaux français ont recours à l’hypnose pour lutter contre la douleur et l’anxiété. C’est le cas du centre hospitalier Saint-Joseph Saint-Luc, à Lyon, qui a formé une partie de son personnel aux techniques d’hypnose à visée antalgique ou anxiolytique. Pourquoi ? Pour quels types d’interventions ? Le témoignage de Jean-Pierre Lavignon, médecin urgentiste lyonnais.

Thermalisme en Rhône Alpes

  Bien être et thermalisme en Rhône-Alpes Jusqu’alors dédié au soin des pathologies, le thermalisme rhônalpin, qui doit faire face à l’érosion de sa clientèle traditionnelle, joue la diversification en misant sur le bien-être et la remise en forme. En marge des cures classiques de 21 jours, purement médicales et remboursées par la Sécurité sociale, […]