Parrainée cette année par le chef étoilé Christian Têtedoie, l'exposition-vente Les 111 des Arts (du 23 novembre au 2 décembre) vise à récolter des fonds pour la recherche et améliorer le quotidien des jeunes patients de l'Institut d'Hématologie et d'Oncologie Pédiatrique (IHOP) de Lyon. Objectif: vendre plus de 1 000 tableaux cette année. Une opération exemplaire, en partenariat avec le magazine Ma Santé.

 

Tous les tableaux des 111 des Arts de Lyon sont vendus 111 euros
L’expo-vente Les 111 des Arts investit l’Atrium de l’Hôtel de Ville de Lyon © DR

 

A Lyon, durant dix jours, un mur d’image pour adoucir les maux sera érigé dans l’Atrium de l’Hôtel de Ville. Du 23 novembre au 2 décembre, l’association « Les 111 des Arts Lyon » organise en effet son exposition annuelle d’art contemporain, place des Terreaux. Un événement désormais bien ancré dans l’agenda culturel lyonnais, organisé cette année en partenariat avec le magazine Ma Santé. Objectif : récolter des fonds au profit des enfants hospitalisés à l’Institut d’Hématologie et d’Oncologie Pédiatrique (IHOP) de Lyon.

 

111 des Arts, 300 dossiers de candidature

Catherine Camoy expose aux 111 des Arts
Tableau signé Catherine Campy

Le principe ? A l’occasion de cette expo-vente du cœur, 111 artistes acceptent « d’oublier leur côte». et présentent chacun 11 oeuvres, au minimum, originales au prix unique de 111 euros l’oeuvre encadrée, 92 euros l’oeuvre non-encadrée. »Ces 111 artistes, reconnus ou émergents, ont été sélectionné par un jury composé de deux critiques d’art, deux artistes et deux collectionneurs parmi les 300 dossiers reçus suite à l’appel à candidature. Chaque artiste nous fait parvenir deux tableaux au format carré 20×20 cm. L’artiste est entièrement libre de choisir son sujet, sa technique (peinture, dessin, gravure, collage, assemblage, photographie…) et son mode d’expression (abstrait, figuratif, minimaliste…). Ainsi, l’exposition reflète toutes les tendances de la création artistique contemporaine« , explique Catherine Moullin, la nouvelle présidente de l’association « Les 111 des Arts Lyon », qui précise qu’une oeuvre par artiste est visible sur le site de l’association.

Tout au long de l’exposition, les adhérents ont ainsi la possibilité de choisir parmi les 111 artistes sélectionnés une ou plusieurs toiles, les décrocher et les emporter après en avoir acquitté le montant. Cette méthode « cash and carry » séduit un public toujours plus nombreux. En 2017 près de 3 000 oeuvres ont été achetées à Lyon, Paris et Toulouse.Des billets de tombola (tirage programmé le dimanche 2 décembre à 15 heures) sont aussi en vente pour avoir la chance de gagner un tableau de Daniel Castan.

 

A Lyon, plus de 50 000 euros récoltés chaque année

Toutes les oeuvres sont vendues au profit des enfants hospitalisés de l’IHOPe. Les sommes permettent à l’association de participer aux financements de programmes de recherche et à l’amélioration des conditions de vie des enfants hospitalisés. Les 55 000€ de dons reversés en 2017 ont été attribués intégralement à la recherche sur les cancers pédiatriques de façon suivante :

  • 25 000€ pour le projet du Dr Mathilde Penel-Page qui étudie le micro-environnement dans le cancer du rein de l’enfant.
  • 25 000€ pour le projet du Dr Carine Halfon-Domenech autour des cellules souches initiatrices de leucémies aigues lymphoïdes et myéloïdes de l’enfant.
  • 5 000€ pour l’amélioration des conditions d’hospitalisation des patients.

 

Christian Têtedoie vise les 1 000 tableaux vendus !

Tableau de Marie-Antoinette Rix exposé aux 111 des Arts
Oeuvre réalisée par Marie-Antoinette Rix

Au total, depuis 2003, Les 111 des Arts Lyon ont récolté la somme de 780 000 euros au profit de l’IHOP. Cette année, les organisateurs espèrent battre un nouveau record grâce à la notoriété du parrain, en l’occurrence le chef étoilé Christian Têtedoie.  « C’est une cause légitime. Les 111 des Arts est un événement exemplaire. J’espère que mon parrainage va donner encore plus d’ampleur à cette exposition, avec l’objectif de franchir la barre des 1 000 tableaux vendus« , explique le célèbre cuisinier, très impliqué dans la cause des enfants malades, qui vient également d’engager un partenariat avec le Centre Léon Bérard pour améliorer la qualité nutritionnelle des patients du centre anti-cancéreux lyonnais. En attendant le vernissage de l’exposition, une trentaine de tableaux choisis par Christian Têtedois sont exposés sur les murs de l’établissement étoilé perché sur la colline de Fourvière.

 

A SAVOIR

L’association Les 111 des Arts, à but non lucratif, a été fondée en 1995 à Paris, celle de Lyon en 2003. Elle est entièrement gérée par des bénévoles. L’association poursuit un double objectif : soutenir la cause des enfants gravement malades grâce aux résultats de ses manifestations. et promouvoir l’art et les artistes contemporains en les rendant accessibles à tous. L’association comprend aujourd’hui trois antennes : à Paris, Lyon et Toulouse. Les trois associations soeurs, autonomes, sont regroupées au sein d’une union, l’association Les 111 des Arts, garante de l’éthique commune. Les ressources de l’association Les 111 des Arts proviennent des cotisations, 30 € par an pour les membres actifs, 80 € pour les membres bienfaiteurs (un certificat de déductibilité fiscale est remis pour le montant de l’adhésion). Et de l’organisation annuelle d’une manifestation d’Art Contemporain comme « Les 111 des Arts ». La part de l’artiste est fixée à 48 €, celle de l’association à 43 € et celle de l’encadreur à 19 €.

L'expo-vente des 111 des Arts Lyon est parrainée cette année par Christian Têtedoie
Christian Têtedoie, parrain des 111 des Arts Lyon et la présidente Catherine Moullin ©P.Auclair

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.