La baisse du désir chez l'homme perturbe beaucoup les femmes, car on voudrait que cette sexualité masculine ne soit que mécanique. Alors, comment expliquer qu'un homme puisse être en panne de désir ? Comment parvenir à retrouver la voie du plaisir au lit ? L'éclairage de Claudie Caufour, auteur*, thérapeute de couple et sexothérapeute à Lyon.

 

la sexualité du couple, un sujet complexe
Retrouver une sexualité épanouie dans le couple exige attention et compréhension ©DR

On dit souvent que les hommes ont toujours envie, ce qui déstabilise d’autant plus la femme lorsqu’elle fait face à la baisse de libido de son homme. Est-ce là une idée reçue qu’il faut combattre ?

C’est toujours très compliqué à gérer pour la femme car elle croit alors que son homme ne la désire pas, alors que ce n’est pas ça : l’homme n’a plus de désir sexuel coïtal. En effet, je demande toujours aux hommes qui viennent me voir pour ce genre de problèmes s’ils continuent à se masturber. Or, la plupart de ces hommes se stimulent devant internet. A la longue, cela va contribuer à tuer le désir sexuel de ces personnes. Ils vont rencontrer une jeune femme, avoir des échanges émotionnels avec elle, mais ne pas avoir envie de faire l’amour. Ces hommes (cela arrive aussi aux femmes), vont donner à leur cerveau l’habitude de répondre à des stimulations très trashs. Leur conjointe leur demande des caresses et des baisers, pas forcément la position ultra-compliqué vue dans le film porno. Habitués à être spectateurs, ces hommes ne sont pas dans la réalité, et leur excitation va être conditionnée par des codes pornographiques. C’est ce que l’on appelle un « trouble du code ». Après, certains hommes peuvent aussi avoir une baisse de libido à cause du stress.

Les hommes peuvent avoir tendance à se replier sur eux-mêmes dans cas-là, se sentant coupables, diminués. Renouer le dialogue est-il essentiel à ce moment précis ?

Le dialogue dans le couple est fondamental. Il n’existe pas de couple sain sans dispute, sans longues explications. Il est important de parler de ces difficultés sexuelles, sans demander bien évidemment à son homme s’il regarde du porno ! Mais certains hommes sont très en souffrance par rapport à ça.

Pour palier à la baisse de désir, faut-il tout bêtement apprendre à recréer du manque ? Certains spécialistes proposent par exemple de faire chambre à part, et d’éviter de se mettre nue en permanence devant son conjoint…

Quand on voit son conjoint nu en permanence, cela devient banal et ne laisse pas à l’autre le temps de fantasmer. Il est important de garder une part de mystère. Idéalement, il faudrait que le couple vive dans une grande maison avec deux ailes et se retrouve quand il en a envie. Le désir naît du manque !

Pour rebooster la libido, on peut être tenté de dire oui à des choses que l’on refusait jusque lors. Est-ce une bonne chose ?

Une fois de plus, on ne peut pas faire semblant toute sa vie. Chez les échangistes, souvent, il y en a un qui le fait par suivre l’autre et par peur de le perdre. Il vaut mieux se faire accompagner que de se forcer, car cela abime le couple et fait naître des ressentiments. La femme ne se sent pas respectée. Il faut que le conjoint comprenne que l’autre n’est pas là pour satisfaire toutes ses envies.

Quand on est mère, cela peut casser le désir. Concrètement, comment redevenir femme aux yeux de son homme ?

Je dirais même comment DEVENIR femme. Cela se travaille. La sexualité de la femme est très complexe. Le développement psycho-sexuel de l’homme se fait à partir d’un sexe accessible à la vue. De plus, nous vivons dans une société qui valorise la sexualité de l’homme. Il est bien vu qu’un homme multiplie les conquêtes. La femme, de son côté, doit prendre conscience de son vagin, qu’elle peut être actrice de sa sexualité. Elle doit apprendre à connaître les codes qui conditionnent sa sexualité. Cela commence déjà par la masturbation. Il faut que la femme apprenne à assumer ses désirs.

Auriez-vous quelques astuces pratiques à mettre en œuvre ?

Je ne parlerais pas vraiment d’astuces. Si cela est lié à un problème de boulot, être à l’écoute, ne pas mettre de pression sur son conjoint. Si l’homme n’a pas du tout de désir sexuel, on peut se demander comment il vit sa sexualité. Il est très certainement possible qu’il regarde beaucoup de films pornos. Quand le corps de la femme n’est plus nouveau, il a alors du mal à éprouver du désir. Il faut les inciter à consulter et à revenir dans leurs sensations, en les touchant, massant, caressant, sans rien attendre en retour, sans pénétration. L’idée est de leur permettre de rattacher leur génitalité à leurs sensations et pas à des stimulations virtuelles. C’est un long travail. On peut choisir de provoquer des situations coquines, des jeux de rôles, mais tout miser sur la nouveauté, cela ne tient pas dans la durée.

*Sexualité épanouie en 15 étapes, Claudie Caufour, éditions Presses Chatelet

Comments

comments

One Response to "Baisse de la libido de l’homme : du désir au plaisir"

  1. malaga  24 août 2018

    Très bon sujet que j’aimerais lire et comprendre où me procurer ce livre?

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.