L’automne est souvent signe de petits tracas pour les chats et les chiens. Les températures baissent, les jours sont de plus en plus courts et humides… il faut être vigilants à la santé des animaux.

En automne, surveillez la santé de vos animaux
L’automne, la saison de tous les dangers pour la santé de vos animaux de compagnie.

Les puces et les tiques

Septembre et octobre sont en plein cœur de la « saison des puces », les parasites pondent leurs œufs dans les parquets et tissus de la maison et la mise en route du chauffage favorise leur éclosion et leur développement. La contamination se fait donc à l’intérieur même de la maison. Pour mettre fin au problème il est possible de traiter facilement votre intérieur et votre animal avec des produits spécialisés, disponibles chez les vétérinaires.

Les boules de poils

A l’automne, les chats muent : leur pelage d’été tombe pour faire place à celui de l’hiver, plus épais, qui leur permettra de résister au froid. A cette période les chats passent donc encore plus de temps à faire leur toilette et, par conséquent, avalent une quantité importante de boules de poils. Bien qu’ils soit normal que celles ci causent des vomissements, il faut être particulièrement vigilants et consulter un vétérinaire s’ils sont trop fréquents, afin d’éviter les inflammations gastriques.

La teigne

Les animaux contractent cette maladie en été, au contact d’autres animaux, mais les symptômes n’apparaissent qu’à partir du mois d’octobre. Cette maladie est facilement reconnaissable : si des petites lésions arrondies et sans poils apparaissent sur la peau de l’animal, il est impératif de consulter rapidement car elle est transmissible à l’homme. Le traitement consiste en une application locale de lotion et un assainissement de l’environnement où vit l’animal. Si le maître est également contaminé, un dermatologue prescrira lui aussi un traitement local.

L’arthrose

Cette maladie touche surtout les chats et les chiens âgés et c’est à la baisse des températures qu’elle devient pour eux particulièrement douloureuse. L’humidité et le changement de pression atmosphérique accentuent les douleurs articulaires des animaux comme des hommes. Pour éviter que la douleur ne soit trop importante, il est recommandé de maintenir les animaux bien au chaud : une bouillote dans le panier ou un petit manteau pour la promenade.

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.