L'appareil dentaire est devenu le quotidien de plus en plus d'adultes. Comment se déroulent les traitements avec ce type de population ? Dans quel but ? Les explications du Dr Sophie Rozencweig, orthodontiste à Grenoble.

 

Il faut distinguer les récidives du vieillissement naturel des dents ©Giuliamar/ Pixabay

Un appareil dentaire est-il utile à tout âge ?

Oui, un traitement peut se faire à n’importe quel âge. Plus que l’âge, c’est la santé des dents et des tissus qui les entourent qui est importante. Les patients adultes ont parfois des demandes esthétiques. Mais ils nous sont plus souvent adressés par leur dentiste pour des  raisons prothétiques : un patient peut par exemple avoir perdu une ou plusieurs dents et avoir des dents mal placées, ce qui empêche la pose d’une prothèse pour remplacer les dents manquantes. Le but du traitement d’orthodontie est ici de déplacer les dents pour donner de meilleures conditions à la réalisation des prothèses.

Patiente adulte avant traitement
Patiente adulte après traitement

 

La durée du traitement est-elle différente chez les adultes ?

La durée est quasiment identique si l’on compare des déplacements dentaires similaires. Avec un bon brossage, un traitement adapté et un patient coopérant, les traitements orthodontiques chez l’adulte se déroulent très bien, aussi bien que pour un enfant. Dans le monde, un patient en traitement orthodontique sur cinq est un adulte.

 

Appareil dentaire et récidive

Est-ce que l’orthodontiste peut assurer un résultat à vie, ou existe-t-il des risques que les dents bougent à nouveau, notamment tant que les dents de sagesse n’ont pas été retirées ?

Les dents se déplacent toute la vie, qu’il y ait eu, ou non, un traitement orthodontique. Elles sont soumises à des forces musculaires (langue, lèvres, joues) qui les déplacent légèrement, parfois très tôt dans la vie.

Il  est très important de définir ce qu’est une récidive : des malpositions dentaires qui ont été traitées réapparaissent partiellement avec le temps. En général, les déplacements dentaires observés après un traitement d’orthodontie ne sont pas dus à une récidive mais à des changements naturels d’environnement des dents.

Dans cadre-là, on peut parfois observer un chevauchement des dents du bas qui est dû à une variation avec le temps de tonicité des muscles et des tissus qui entourent les dents.

Les dents de sagesse ne sont responsables que dans des cas très particuliers de déplacements dentaires (elles peuvent créer un chevauchement des dents du bas).

 

Lorsque l’on a une barre de contention derrière les dents à la fin du traitement, faut-il la conserver le plus longtemps possible ?

La barre de contention, c’est un dispositif très efficace lorsqu’elle est régulièrement contrôlée par l’orthodontiste (et/ou le dentiste). En effet, ces barres peuvent se décoller partiellement et le patient peut ne pas s’en rendre compte. Une dent peut alors se déplacer et/ou une carie apparaitre. Il est également nécessaire de bien se brosser les dents derrière la barre pour éviter l’apparition de tartre.

Les systèmes de gouttières transparentes ou d’appareil amovibles à mettre la nuit nécessitent plus de coopération du patient mais ne présentent pas ces risques de décollement, de caries et/ou de tartre liées à la présence de l’appareil.

 

A SAVOIR

Depuis ces dix dernières années, les adultes sont 30 à 40% plus nombreux à pousser la porte d’un cabinet d’orthodontie.

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié.