Avec Alzheimer, il n’existe aucun traitement curatif contre la maladie, mais de nombreuses pratiques, parfois étonnantes, permettent d’en repousser et d’en ralentir les symptômes. Liste non exhaustive à l'occasion de la journée mondiale d'Alzheimer.

 

La maladie d'Alzheimer peut être combattu avec des pratiques quotidiennes simples
Aider les malades d’ Alzeimer avec les jeux vidéos ©DR

« Le meilleur moyen de ne pas perdre la mémoire, c’est de la stimuler », explique le Dr Bernard Croisile, neurologue à Lyon. Un combat quotidien avec des pratiques simples qui permettent de repousser ou ralentir la maladie d’ Alzheimer. Conseils…

 

Vivre sainement

Avoir une bonne hygiène de vie, avec une alimentation saine, équilibrée et riche en omégas 3 (poisson, huiles, etc.), sans fumer et avec une consommation d’alcool modérée aide (entre autres !) à préserver les réserves cognitives.

Bouger !

Au moins 30 minutes par jour ! Une activité physique régulière maintient les vaisseaux en bonne santé. Certaines pratiques comme le jardinage, la danse, le tai-chi, la marche, le vélo ou la natation ont clairement fait leurs preuves.

 

Exercer sa mémoire

Stimuler ses capacités cognitives reste le meilleur moyen de lutter contre la démence. Les activités cérébrales qui s’y prêtent le plus sont les exercices de logique ou de concentration, mots croisés ou fléchés, puzzles, jeux de société (échecs, scrabble) ou de carte (bridge).

 

Maintenir le lien social

Faire durer sa vie professionnelle et (ou) mener une retraite active a des effets positifs sur l’apparition de la maladie. Des chercheurs de l’Inserm ont ainsi démontré que chaque année travaillée après 60 ans réduirait de 5% l’apparition des signes de démence.

 

Sortir

Avoir un passe-temps créatif, jouer d’un instrument de musique, aller au théâtre, apprendre une langue étrangère, suivre des conférences… Au-delà de maintenir un lien avec la vie ‘’réelle’’, pratiquer une activité intellectuelle fait travailler ses neurones.

 

 

Alzheimer, des remèdes ‘’surprises’’ !

Jouer à des jeux vidéo

Plusieurs études américaines ont révélé qu’une pratique régulière de jeux vidéo contribue à conserver une activité cérébrale active. Sous forme thérapeutique et adaptée, le jeu vidéo est même déjà utilisé pour aider les malades d’Alzheimer.

 

Écouter de la musique

La musicothérapie est aujourd’hui un traitement alternatif reconnu contre l’anxiété, la dépression et l’agitation de la maladie d’Alzheimer. Basée sur la persistance étonnante de la mémoire musicale et sur les émotions, la musique permet de réactiver des capacités cognitives perdues.

 

Adopter une zen attitude !

Des chercheurs de l’Inserm ont souligné l’effet positif de la méditation sur le vieillissement cérébral, à travers une diminution du stress et une amélioration du sommeil, facteurs de risque reconnus de la maladie d’Alzheimer.

 

Boire du vin et du café

L’un des composants du vin rouge, le resveratrol a des vertus bénéfiques sur le déclin cognitif, lorsqu’il est consommé de manière modérée (25 à 50 cl/jour). Des expériences menées par l’Inserm sur des souris ont aussi révélé l’effet positif de la caféine.

 

Manger du chocolat

Avis aux gourmands, une étude de l’Université de Harvard a démontré que les flavanols, molécules contenues dans les fèves de cacao, freinent le déclin naturel de la mémoire. Bien privilégier le chocolat noir, moins riche en sucre (lui-même facteur de risque).

 

Avoir un animal

La présence d’un animal de compagnie (chien, chat, oiseau…) a des vertus tout aussi apaisantes que stimulantes, tant il impose une organisation quotidienne et la réalisation de tâches récurrentes (nourriture, promenade, toilettage…)

 

A SAVOIR

Alzheimer et maladies apparentées en chiffres (source OMS) en France

  • 900 000 malades
  • 225 000 nouveaux cas / an
  • 1 Français sur 4 de +65 ans en 2020
  • 8,5 ans d’espérance de vie en moyenne
  • 4e cause de mortalité
  • 40% d’hommes, 60% de femmes
  • 83% des malades ont entre 65 et 80 ans

 

Caution scientifique : Dr Bernard Croisile, chef du service de neuropsychologie des Hospices Civils de Lyon, créateur de la méthode HAPPYneuron.

 

A lire aussi

http://www.ra-sante.com/alzheimer-journee-mondiale-accompagnants-289674.html

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.