Arrivée au terme de sa grossesse, la femme enceinte s’inquiète souvent du moment où elle doit se rendre à la maternité. Pour bien réagir dès les premières contractions, Pauline Marchand, sage-femme libérale à Annecy, répond aux questions des futures mamans.

 

Les contradictions, le signal que le travail avant l'accouchement a débuté
L’espacement entre deux contradictions indique si l’accouchement est proche ©Greyerbaby

 

Avant l’accouchement, à quel moment la future maman doit-t-elle partir pour la maternité ?

Il est toujours compliqué de répondre à cette question car cela dépend du projet de naissance des parents, et notamment du désir ou non d’avoir une péridurale. Si une maman veut la péridurale, elle va en général rester moins longtemps à la maison. Mais il ne faut pas trop s’inquiéter pour un premier bébé, on a souvent le temps !

Si l’on est justement primipare, on dit que les contractions doivent être espacées de 5 minutes depuis 2 heures. Pour un second bébé, on conseille plutôt de venir lorsque les contractions sont espacées de 10 minutes depuis 2 heures, car l’accouchement est souvent plus rapide.

 

Cela correspond-t-il à un col dilaté de 3 cm ?

Les choses sont en réalité en train de changer. Auparavant, on considérait qu’une femme était en travail lorsqu’elle était à 3 cm, alors que maintenant, les dernières études parlent de 5 cm. Elles ont été réalisées sur des cohortes de femmes beaucoup plus importantes que les précédentes. De ce fait, il est aujourd’hui plus fréquent que l’on renvoie les femmes chez elles quand le travail n’est pas assez avancé.

 

Reconnaître une vraie contraction

Comment savoir que l’on ressent des contractions de travail ?

Et bien tout simplement car on arrête de parler et que l’on se concentre ! La maman a besoin de se poser, de souffler, ses joues rougissent. Une contraction dure entre 30 secondes et 1m30. En ce qui concerne la douleur, tout est très relatif, cela varie beaucoup d’une femme à l’autre. Mais une chose est sûre, la future maman va sentir qu’il s’agit de contractions particulières.

 

Est-il tout de même conseillé de prendre du spasfon et un bain pour s’assurer qu’il ne s’agit pas de faux travail ?

Effectivement, on peut prendre 2 comprimés ou 1 lyoc toutes les 4 heures. S’il s’agit de contractions de travail, cela ne va avoir aucune incidence. Il est aussi possible de prendre un bain. En fait, certaines mamans vont avoir besoin de se rassurer quand d’autres vont tranquillement terminer leur valise pour la maternité lorsqu’elles vont ressentir les premières contractions.

 

Accouchement, derniers conseils avant le départ

Est-t-il conseillé ou déconseillé de manger avant de partir à la maternité ?

Là encore, la future maman fait ce qu’elle veut ! En règle générale, les contractions coupent la faim. Il est clair que trop manger risque d’être désagréable pour la suite, mais rares sont les mamans qui ont envie de dévorer à ce moment là. En revanche, il ne faut pas hésiter à s’hydrater.

 

Que peut faire la maman pour se soulager pendant cette phase à la maison ? Et quel peut être le rôle du papa ?

Lorsque les premières contractions surgissent la nuit et qu’elles sont espacées, il n’est pas rare que la maman laisse le papa se reposer. Autrement, il peut l’aider à étirer son dos lorsqu’elle est assise sur un ballon ou à l’aide d’une écharpe. La maman peut faire des mouvements avec le bassin. Le papa peut aussi lui masser le dos avec des balles de tennis.

 

A SAVOIR

Cette phase de travail à la maison peut avoir une durée très variable d’une femme à l’autre. Elle peut prendre 2 heures comme deux jours… donc, patience !

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié.